L'Usine Auto

Constructeurs et sous-traitants dans le vent...ou pas

, , , ,

Publié le

Constructeurs et sous-traitants dans le vent...ou pas

Les rapprochements de la semaine. Enfin ! Volkswagen et Porsche ont réglé les dernières modalités concernant leur fusion. Sans contestation, les conseils de surveillance de chacune des entités ont accepté. Le patron de VW, Martin Winterkorn, gagne une nouvelle casquette au passage et prend aussi la tête de Porsche. Tout à l’air d’aller pour le mieux pour ce nouveau groupe. Même Porsche, affaibli par de lourdes pertes chiffrées en milliards de dollars, espère un rebond de ses ventes en 2010. Il se permet même de rompre un contrat avec l’équipementier Magna. Motif ? La volonté du canadien d’acquérir Opel, un de ses concurrents directs. De son côté, VW va investir dans de nouveaux modèles en Chine, pour conquérir ce territoire. Il espère même tripler ses ventes là-bas d’ici à 2018.  Le constructeur pense même créer de nouveaux emplois en Slovaquie.  Toute une affaire qui roule…

Contrairement au dossier Saab / Koenigsegg. Ce dernier a finalement jeté l’éponge et plongé General Motors dans une nouvelle réflexion sur l’avenir de sa marque suédoise. Un nouvel investisseur va-t-il sonner à la porte de GM ? Ou ce dernier va-t-il garder la marque dans son giron ? Pour l’heure, pas de réponse. Le constructeur termine de boucler son plan de restructuration d’Opel, qui devrait lui permettre de sauver tous les sites allemands, mais pas les emplois. Face au constructeur, les pays ont promis de cesser leur course à celui qui offrira le plus de soutien financier…enfin au moins en apparence.

Reprise, vous avez dit reprise ? La reprise dans le secteur automobile européen n’est pas pour demain. Selon le cabinet Ernst&Young, ce ne sera pas avant 2011. En cause ? Essentiellement les arrêts progressifs ou non des mesures gouvernementales, comme la prime à la casse. Un véritable succès en France, puisque cette semaine on a atteint les 500 000 bénéficiaires. Un exemple pour la Russie, qui a décidé d’instaurer le même système.

L’agence de notation Fitch est un peu plus optimiste, tablant sur une reprise lente et progressive au second semestre 2010. PSA estime que le marché européen ne sera que très moyen à cette date, légèrement en dessous du niveau de 2009.

Et déjà 2009 reste une année noire jusqu’à la fin. Il n’y a qu’à voir l’annonce du constructeur italien Fiat, qui compte fermer plusieurs sites en Italie, tout un symbole. En France, ce sont les derniers jours d’existence de l’usine Continental à Clairoix, la direction ayant annoncé sa fermeture dès le début de l’année 2010. Même la Vel Satis de Renault disparaît.
 

Du côté des sous-traitants …Certains équipementiers du secteur ne perdent pourtant pas espoir et veulent croire à la reprise. A l’instar d’ Heuliez, qui va lancer quatre nouveaux véhicules électriques dans l’année à venir. Localement, la société Getrag assure vivre une année 2009 exceptionnelle. Le fabricant de pneus Michelin, quant à lui, investit dans les Bric, des marchés d’avenir, tout en tentant de rendre plus compétitives ses usines françaises.

Une préoccupation apparemment partagée par l’ensemble des équipementiers français et les pouvoirs publics. Leur objectif : restructurer les filières de sous-traitance. Pour ce faire, ils ont annoncé la mise à disposition pour les sous-traitants de rang 2 d’une enveloppe de 50 millions d’euros, alimentée par les équipementiers de rang 1, comme Faurecia ou Valéo. Reste que seule une trentaine d’entre eux bénéficiera de ces aides. Est-ce suffisant pour sauver tout un secteur ? Résultat dans quelques mois... En attendant, l’ex président de l’équipementier Valeo a d’autres préoccupations… ses indemnités de licenciement.


RECEVEZ GRATUITEMENT TOUS LES JEUDIS LA NEWSLETTER « LA SEMAINE DE L'AUTOMOBILE »

La saga GM au jour le jour, Renault et PSA au coude à coude,alliance entre Fiat et Chrysler, Peugeot offensif, Audi et VW en concurrence avec Toyota et Honda, de la voiture électrique à la pile à combustible, les rebondissements de l'actualité automobile se passent sur usinenouvelle.com.


 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte