Constellium reçoit une offre ferme pour la reprise de ses usines de Ham et de Saint-Florentin

Le spécialiste du profilé en aluminium a reçu une offre ferme de la société d’investissement OpenGate Capital pour ses deux usines qui travaillent pour le bâtiment. Cette cession s’intègre dans la stratégie de Constellium de se recentrer sur l’industrie.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Constellium reçoit une offre ferme pour la reprise de ses usines de Ham et de Saint-Florentin

Le groupe Constellium (3,6 milliards d’euros de chiffre d’affaires, 9 000 employés) a reçu une offre ferme de l’investisseur OpenGate Capital concernant l’acquisition de ses deux usines de Ham (Somme) et de Saint-Florentin (Yonne) qui emploie au total 350 salariés. Le groupe devrait prochainement lancer la procédure d’information/consultation des instances représentatives du personnel. Les deux usines sont spécialisées dans la production de profilés aluminium destinés au marché français du bâtiment.

Une restructuration mal vécue

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

En annonçant son projet de cession en octobre 2012, Constellium avait indiqué qu’il opérait un recentrage stratégique sur l’industrie (aéronautique, automobile, etc) et qu’il "étudiait" par conséquent, "la possibilité" de céder ses deux usines de Ham et de Saint-Florentin. En 2011, Constellium avait restructuré le site de Ham en invoquant des pertes très lourdes (14 millions d’euros sur trois ans). L’effectif de ce site avait été divisé par deux.

Cette restructuration avait été mal vécue par les salariés. L’usine avait été le théâtre d’incidents : des dirigeants de Constellium avaient été séquestrés. Par la suite, direction et syndicats étaient parvenus à un accord sur un projet de plan de sauvegarde de l’emploi assorti d’un important volet de mesures d’accompagnement social.

L’offre d’OpenGate réjouit la direction de Constellium

"Nous nous réjouissons de l’offre d’OpenGate", déclare Paul Warton, président de la division extrusion de Constellium dans un communiqué. Cette offre, explique le dirigeant, "répond en tous points aux critères que nous nous étions fixés pour la sélection d’un acquéreur, à savoir la solidité financière, la compréhension des activités et de ses enjeux, ainsi que la validité du projet industriel et de développement de nos usines".

Dans ce communiqué, OpenGate Capital se présente comme une société d’investissement privée ayant pour vocation "l’acquisition et le développement d’entreprises de tailles moyennes ayant un fort potentiel de croissance". Il affiche un portefeuille de plus de 15 sociétés localisées en Europe (dont 4 en France), aux Etats-Unis et en Amérique latine. Il emploie près de 6 000 employés dans des secteurs aussi variés que l’automobile, le bois, le papier, les médias, ou les services liés à l’informatique et aux télécommunications.

Constellium (ex-Alcan, ex-Péchiney) est détenu par des sociétés affiliées à Apollo Global Management (51 %), Rio Tinto (39 %) et le Fonds Stratégique d'Investissement FSI (10 %).

Claire Garnier

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS