Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Conseils d'administration : où sont les femmes ?

,

Publié le

En hausse entre 2011 et 2012, la part des femmes dans les conseils d'administration des sociétés cotées s'établit déjà au-dessus du seuil légal fixé à 20% pour 2014. Cependant, l'objectif de 40% en 2017 sera difficilement atteignable.

Conseils d'administration : où sont les femmes ? © tangi_bertin - Flickr - c.c.

La députée UMP Marie-Jo Zimmermann, initiatrice de la loi de 2011 relative à la place des femmes dans les conseils d'administration des entreprises, a présenté ce mard 12 février les résultats d'une étude du cabinet Gouvernance & Structures (G&S). D'après cette enquête réalisée sur 450 sociétés françaises cotées sur EuronextPonaris, la loi a permis des avancées. Entre 2011 et 2012, la part des femmes dans les conseils d'administration a progressé d'au moins 3%. En conséquence, le seuil légal de 20% en 2014 est d'ores et déjà atteint.

23,7% de femmes présentes dans les conseils d'administration du CAC 40

Dans le détail, les entreprises du CAC 40 sont passées de 20% à 23,7% de femmes présentes dans les conseils d'administration, les entreprises du Big Caps hors CAC 40 (capitalisation supérieure à 1 000 millions d'euros) de 14% à 18,4%, les Mids Caps (capitalisation comprise entre 150 millions d'euros et 1000 millions d'euros) ont progressé de 14% à 19,2%. Dans les Small Caps (capitalisation inférieure à 150 millions d'euros), cette part a progressé de 16% à 19,2%.

Parallèlement, le nombre de conseils d'administration sans aucune femme continue à diminuer. Ainsi, une seule société du CAC 40 est dépourvue de femmes dans son conseil d'administration, 4% des Big Caps hors CAC 40 et Mid Cap et 18% des Small Caps.

L'objectif de 40% de femmes en 2017 "sera plus difficile" à atteindre

Mais pour le responsable de l'étude, Guy Le Péchon, associé-gérant de G&S, il convient de rester prudent. Selon lui, les groupes les plus puissants du CAC 40 "influencent très favorablement le pourcentage" sur lequel est basé le seuil légal. Fin 2013, "l'objectif des 20% sera respecté" affirme Guy Le Péchon. Mais il prévoit que "ce sera plus difficile" pour 2017. A cette date, la loi implique en effet que les femmes devront représenter 40% des conseils d'administation, ce qui représente la nomination de quelque 900 femmes en cinq ans.

"La deuxième étape va peut-être être plus difficile à réaliser, donc il faut prendre de l'avance à la fin de la première étape", confirme Marie-Jo Zimmermann, qui ajoute que la route vers la parité est encore longue. Pour les entreprises qui ne respecteraient pas les quotas, la loi prévoit la nullité des nominations contraires aux principes énoncés et la suspension temporaire des jetons de présence.

Julien Bonnet

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle