L'Usine Santé

Conseil d'administration sous tension chez Sanofi en pleine fronde anti-Viehbacher

, , ,

Publié le , mis à jour le 27/10/2014 À 11H35

Suite à des spéculations dans la presse sur la possible éviction du directeur général de Sanofi, Christopher Viehbacher, le groupe pharmaceutique français a assuré que cette question ne figurait pas à l'ordre du jour de la réunion de son prochain conseil d'administration ce 27 octobre.

Conseil d'administration sous tension chez Sanofi en pleine fronde anti-Viehbacher

Chris Viehbacher est-il en danger ? Le directeur général de Sanofi est actuellement la cible d'une fronde de certains administrateurs du groupe pharmaceutique français.

Les rumeurs d'une éviction du dirigeant ont été ravivées après que le quotidien Les Echos ait évoqué la possibilité d'une question sur ce sujet à l'ordre du jour du conseil d'administration de ce 27 octobre, dans l'après-midi.

Le journal ajoute que ce conseil sera précédé d'un déjeuner entre administrateurs auquel Chris Viehbacher n'a pas été convié, ce qui relance selon le quotidien des rumeurs courant depuis l'été sur une éventuelle succession prématurée du dirigeant.

"aucun élément à l'ordre du jour concernant la succession de Chris Viehbacher"

"Comme n'importe quel conseil d'un groupe coté, de temps à autres, le conseil de Sanofi se réunit dans le cadre de sessions non-exécutives pour discuter d'un large éventail de questions", a déclaré le groupe pharmaceutique dans un communiqué en anglais.

"Sanofi confirme que cette réunion ordinaire du conseil est principalement dédiée à la revue des résultats trimestriels et il n'y a aucun élément à l'ordre du jour concernant la succession de Chris Viehbacher".

Les rumeurs sur l'éviction du dirigeant sont apparues peu après l'annonce de son installation à Boston, aux Etats-Unis, d'où il continue de diriger le groupe français. Une installation effectuée à titre personnel, validée par le conseil d’administration, qui ne remet pas en cause l’enracinement en France du groupe, défendaient en juin Sanofi et Chris Viehbacher. 

Un "exil" vraisemblablement mal vu par certains administrateurs du groupe comme le président du conseil d'administration Serge Weinberg et Jean-René Fourtou, qui chercheraient activement à remplacer le patron germano-canadien.

Sanofi publiera ses résultats trimestriels le 28 octobre.

(avec Reuters)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte