Technos et Innovations

Connecter 160 millions de pneus par an à l’horizon 2024, l’objectif (ambitieux) de Michelin

Sylvain Arnulf , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Un an après la création d’une division "Connected services", zoom sur les ambitions du pneumaticien français Michelin dans l’internet des objets.  

Connecter 160 millions de pneus par an à l’horizon 2024, l’objectif (ambitieux) de Michelin
Pascal Zammit impulse la stratégie Internet des objets de Michelin.
© Michelin

L’Internet des objets et les services chez Michelin, c’est une vieille histoire. "Dès la fin des année 1930, l’opérateur de bus de Londres nous a sous-traité la gestion de ses pneus et nous le facturions à l’usage (au kilomètre parcouru). Et nous développons pour les véhicules miniers des capteurs pour proposer des recommandations d’usages depuis la fin des années 1980", rappelle Pascal Zammit, vice-président IoT de l’entreprise. Rien de nouveau, donc, mais le pneumaticien français entend désormais passer la vitesse supérieure.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte