Conjoncture : petit coup de frein pour le caoutchouc

Après une année 2017 relativement euphorique, en comparaison des précédentes années de crise, 2018 signe le retour à l’accalmie.

Partager
Conjoncture : petit coup de frein pour le caoutchouc

Après le beau temps, le retour à la morosité? ? La réponse se doit d’être nuancée selon Bruno Muret, directeur Économie et Communication du Syndicat national du caoutchouc et des polymères (SNCP). « ?L’année 2017 reste une année exceptionnelle, avec un emballement du moral des industriels inobservé depuis 2001? ! 2018 marque finalement le retour à la « ?normale? », c’est-à-dire à une phase d’expansion plus modeste, conforme au rythme de croissance de l’économie française ? ». Pour rappel, l’année 2017 enregistrait une croissance de 1 ?% des volumes de production cumulés des branches pneumatiques et caoutchouc industriel? ; un taux relativement modeste mais supérieur à ceux des années antérieures. C’est à l’approche du printemps 2018 que l’euphorie industrielle s’est progressivement teintée de doutes, après un début d’année « ?très haut? ». À cette période, près de deux tiers des entreprises du secteur du caoutchouc industriel se situaient dans une perspective de croissance en valeur et en volume.

Tensions et incertitudes

Actuellement, « ?nous nous dirigeons dirige vers une stabilisation des volumes dans l’industrie du caoutchouc, avec une croissance sur le segment des pneumatiques, toujours porté par la rechange, et un léger recul sur les pièces techniques en caoutchouc ? », précise Bruno Muret. Ce léger ralentissement trouve plusieurs explications, et notamment les tensions qui demeurent sur le plan de la scène internationale, les craintes quant aux fluctuations du prix du baril du pétrole, les incertitudes liées au Brexit… « ? Nous risquons de devoir appliquer les règles de l’OMC avec le Royaume-Uni, ce qui complexifierait grandement les chaînes logistiques notamment? », illustre Bruno Muret.

Néanmoins, bon nombre de signaux économiques restent au vert. Les investissements, portés par les taux d’intérêts, sont relativement dynamiques et la rentabilité des entreprises du secteur du caoutchouc industriel continue de s’améliorer, avec des marges de +4? % selon Bruno Muret. « ? Les transformateurs de caoutchouc fournisseurs des équipementiers et des constructeurs sont ceux qui tirent le mieux leur épingle du jeu, portés par le dynamisme automobile de ces quatre dernières années? », précise Bruno Muret. Concernant les effectifs, les emplois tendent à se maintenir, avec un recours à l’intérim qui reste élevé. Il n’en demeure pas moins que les acteurs rencontrent toujours autant de difficultés à attirer des jeunes et des compétences dans leur industrie, pour remplacer les départs en retraite des baby-boomers. « ? Les candidatures spontanées sont tellement rares ? », regrette Bruno Muret.

Enfin, 2018 a aussi été le témoin du retour de tensions sur le marché des matières premières « ?caoutchouc? » mais aussi sur les noirs de carbone, le polychloroprène, le nitrile… Des tensions qui sont, néanmoins, restées partielles et cantonnées à quelques familles de produits.

NEWSLETTER Plasturgie

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

Nouveau

L'auteur Tom Connan a publié son deuxième roman «Pollution», un récit où se croisent les questions d'écologie, d'environnement, du numérique et du...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

78 - Versailles

Prestations de gardiennage télésurveillance, sûreté, sécurité incendie et filtrage des juridictions judiciaires du ressort

DATE DE REPONSE 10/07/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS