Conjoncture au Maroc : stagnation en vue des investissements pour 64 % des entreprises

Selon l'enquête trimestrielle de conjoncture de Bank Al Maghrib, près des deux-tiers des entreprises marocaines prévoient une stagnation de leurs dépenses d'investissements au premier trimestre. Elles sont par ailleurs une majorité à qualifier de "normal" le climat des affaires au cours du quatrième trimestre 2014.

Partager
Conjoncture au Maroc : stagnation en vue des investissements pour 64 % des entreprises
64% des industriels de ce pays s'attendraient à voir leurs dépenses d'investissement stagner au cours du premier trimestre 2015 selon une enquête d'opinions réalisée par Bank Al Mahgrib

Pas de miracle. Malgré la hausse attendue du rythme de croissance au Maroc cette année, 64% des entreprises s'attendraient à voir leurs dépenses d'investissement stagner au cours du premier trimestre 2015 et seulement 20% augmenter.

Les patrons marocains qualifient, par ailleurs, à 68% le climat des affaires comme "normal" (28% de "défavorable" et 8% de "favorable"). C'est ce qui ressort des résultats trimestriels de l’enquête mensuelle de conjoncture de Bank Al Maghrib, la banque centrale marocaine publiée le 23 janvier et portant sur le quatrième trimestre 2014.

Quant aux coûts unitaires de production, ils seraient restés inchangés selon 59% des industriels sur la période et auraient augmenté selon 21% d'entre eux.

Les entreprises sont deux-tiers (65%) à avoir déclaré un accès au financement bancaire "normal" avec un coût du crédit qui aurait "stagné" pour 84% d'entre elles au quatrième trimestre.

A noter que pour financer leurs seules dépenses d'investissement, 55% des entreprises déclarent avoir eu recours à l'autofinancement contre 44% à avoir bénéficié de crédits bancaires.

Dans une autre enquête mensuelle de conjoncture distincte portant sur l'industrie publiée le 21 janvier, Bank Al Maghrib note une stagnation de la production industrielle liée surtout au recul dans les industries chimiques et parachimiques.

En revanche indique BAM "toutes les autres branches d'activités auraient enregistré une amélioration de la production."

Selon cette enquête, le taux d'utilisation des capacités durant le mois de décembre 2014 aurait "accusé un repli de 4 points de pourcentage à 65%" résultant surtout de la faiblesse de ces activités "chimiques et parachimiques"

Pour le trimestre en cours, les industriels s'attendraient globalement à "une hausse aussi bien de la production que des ventes".

ND

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingenieur-e Mécanique

Safran - 23/11/2022 - CDI - Poitiers

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

67 - Seltz

Construction d'un bâtiment d'accueil au camping Salmengrund Seltz

DATE DE REPONSE 09/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS