L'Usine Maroc

Conjoncture au Maroc : petite reprise dans l'industrie, selon la banque centrale

, ,

Publié le

Document Les résultats de l’enquête mensuelle de conjoncture du  mois de septembre de Bank al Maghrib (BAM) laissent pointer une reprise de  l’activité industrielle, en particulier de la  production et des ventes et ce, après deux mois  consécutifs de baisse liée principalement à la période  estivale.  Cette amélioration concerne l’ensemble des  branches, hormis les industries mécaniques et  métallurgiques.

Conjoncture au Maroc : petite reprise dans l'industrie, selon la banque centrale
Pour la banque centrale marocaine, l'industrie a enregistré une petite reprise.
© bam

Pour les trois prochains mois, les industriels s’attendent à une hausse de la production et des ventes, à l’exception de ceux exerçant dans la branche "électrique et électronique" qui anticipent plutôt une stagnation? selon la note de conjoncture mensuelle de Bank al Maghrib (BAM), la banque centrale du Maroc (lire le document complet ci-dessous).

Dans ces conditions, selon cette note portant sur septembre et publiée le 21 octobre, le taux d’utilisation des capacités (TUC) s’est établi à 69% contre 63% le mois précédent. Cette hausse du TUC aurait concerné l’ensemble des branches et était particulièrement prononcée dans les industries "chimiques et para-chimiques" et "électriques et électroniques".

Pour ce qui est du niveau des carnets de commandes, hormis les industries "électriques et électroniques" où il aurait été à son niveau normal, il est resté inférieur à son niveau normal.

Les résultats de l’enquête laissent conclure à une reprise de l’activité industrielle, en particulier de la production et des ventes et ce, après deux mois consécutifs de baisse liée principalement à la période estivale. Cette amélioration a concerné l’ensemble des branches, à l’exception des industries mécaniques et métallurgiques.

VENTES EN BAISSE

De leur coté, les ventes auraient été en hausse dans l’ensemble des branches à l’exception de la "mécanique et métallurgie". Les ventes dans l’ industrie automobile auraient, à l’inverse, enregistré une hausse aussi bien sur le marché local qu’étranger.

Mais pour les entrepreneurs des industries mécaniques et métallurgiques, les ventes auraient poursuivi leur baisse, principalement dans les sous-branches "métallurgie" et "travail des métaux".

Concernant les nouvelles commandes, elles auraient diminué en septembre, recouvrant une baisse des commandes reçues dans les branches "chimie et parachimie" et "agro-alimentaire"et une hausse dans les branches "mécanique et métallurgie", "électrique et électronique" et "textile et cuir".
 

Bank al-Maghrib : enquête mensuelle de conjoncture dans l'industrie marocaine portant sur septembre 2014

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte