Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Conjoncture au Maroc : l'agro-alimentaire en forme en août selon Bank Al Maghrib

, ,

Publié le

Alors que la production industrielle marocaine aurait accusé un recul dans son ensemble au mois d'août, la branche agro-alimentaire tire son épingle du jeu en affichant une hausse de la production et des ventes.

Conjoncture au Maroc : l'agro-alimentaire en forme en août selon Bank Al Maghrib © bam

"Les résultats de l'enquête mensuelle de conjoncture, relatifs au mois d'août 2016, indiquent globalement une baisse de l'activité" prévient d'emblée Bank Al Maghrib (BAM), la banque centrale du Maroc dans son enquête dans l'industrie publiée le 26 septembre.

Production, Taux d'utilisation des capacités (TUC) et ventes seraient en baisse au mois d'août dans l'industrie au Maroc. En revanche, pour les trois prochains mois, les industriels s'attendent globalement à une hausse de la production et des ventes aussi bien au Maroc qu'à l'étranger. Toutefois indique BAM, près d'un industriel sur trois indique ne pas avoir de visibilité quant à l'évolution future de la production et des ventes.

Par secteur, la branche des industries agro-alimentaires aurait connu en août une hausse de la production et des ventes. Le TUC se serait élevé à 74% augmentant de 4 points d'un mois sur l'autre. Les commandes de la branche auraient suivi la même tendance haussière même si le carnet des commandes se serait situé à un niveau normal. Pour les trois prochains mois, les expéditions à l'étranger connaitront une baisse selon les industriels.

La production de la branche industries textile, de l'habillement et du cuir aurait connu une stagnation en août. En revanche, les ventes de cette branche auraient baissé aussi bien localement qu'à l'étranger. Malgré un carnet des commandes qui serait à un niveau inférieur à la normale, les commandes de leur côté se seraient accrues.

La branche des industries chimiques et parachimiques aurait vu ses indicateurs accuser un repli en août par rapport au mois précédent. Ainsi, ce serait le cas de la production et du TUC qui se serait établi à 50%. Pour le trimestre prochain, les entreprises de la branche prévoient une amélioration de la production et des ventes mais avec une absence de visibilité pour près de deux industriels sur trois de cette branche.

Enfin, la branche des industries mécaniques et métallurgiques, aurait connu une stagnation de la production résultante de la baisse dans l'industrie automobile et dans le travail des métaux et une hausse dans la métallurgie. "Par sous-branche, les ventes globales auraient accusé une baisse dans l'industrie automobile et la métallurgie tandis que dans le travail des métaux, elles auraient enregistré une hausse" indique Bank Al Maghrib. Pour le prochain trimestre, les entreprises de cette branche s'attendent à une augmentation à la fois de la production et des ventes.

Les opinions exprimées sont celles des industriels répondant à l'enquête qui a obtenu un taux de réponse de 69% rappelle BAM.

N.D.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle