L'Usine Energie

Conflit de force majeure entre EDF et ses concurrents

Aurélie Barbaux , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Conflit de force majeure entre EDF et ses concurrents
Le mécanisme d’accès régulé à l’électricité nucléaire historique (Arenh) est au cœur de la discorde.

La crise du Covid-19 est-elle un cas de force majeure ? C’est cette question que des concurrents d’EDF, comme Total Direct Énergie, veulent trancher devant les tribunaux. Avec le confinement, la consommation d’électricité a chuté de 15 à 20 %. Et les prix de marché sont passés d’environ 50 à 55 euros le mégawattheure en début d’année à 20 euros/MWh. Les fournisseurs d’énergies alternatifs, qui ont massivement acheté à EDF de l’électricité nucléaire au tarif Arenh (Accès régulé à l’électricité nucléaire historique), soit 42 euros/MWh, se retrouvent donc avec des volumes excédentaires sur les bras, qu’ils sont obligés de vendre à un prix inférieur en moyenne de plus de 60 %.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte