Confirmation de cinq grands paquebots pour STX France

Publié le

Les groupes RCCL et MSC ont levé les options sur cinq navires totalisant 4 milliards d'euros de chiffre d'affaires et 35 millions d'heures de travail d'ici à 2021 pour les chantiers STX France de Saint-Nazaire.

Confirmation de cinq grands paquebots pour STX France © photo Pascal Guittet

Avant que l'année 2016 ne se termine, les clients du chantier naval STX France ont validé les options sur cinq grands paquebots. Ils représentent environ 4 milliards d'euros de commandes et 35 millions d'heures de travail. STX France précise que ces navires vont porter à 75 millions le nombre total d'heures de travail pour STX France, en tenant compte de la construction de deux sous-stations électriques pour les champs éoliens offshore.

Rue intérieure

Dans le détail, l'armateur italien MSC Cruises a confirmé deux paquebots MSC Meraviglia + livrables fin 2019 et mi 2020. Pour mémoire, La commande de la série de navires MSC Meraviglia, très originaux avec leur grande rue intérieure, avait été annoncée à Paris le 20 mars 2014 pour deux unités et deux options. Les deux premiers, livrables au printemps 2017 et au printemps 2019, offraient une capacité de 2 250 cabines passagers pour une jauge de 167 000 GRT. Les deux navires de la classe Meraviglia +, aujourd'hui confirmés, seront encore plus gros, avec 200 cabines supplémentaires pour une jauge de 177 000 GRT.

Gigantisme

Du côté du groupe américains RCCL, STX France reçoit aussi la confirmation des paquebots Oasis V et Edge 3 et 4. Les Oasis sont présentés comme les plus grands navires au monde avec leurs 362 mètres de long pour un tonnage de 227 000 UMS. Ils sont équipés de 2 750 cabines passagers pour accueillir plus de 6 000 passagers. L'Oasis V est livrable mi-2021 à l'armateur Royal Caribbean Limited. Quant aux Edge 3 et 4, pour lesquels une option avait été posée en décembre 2014, ils seront respectivement livrés à l'automne 2021 et à l'automne 2022 à Celebrity Cruise, autre marque de RCCL. Ils seront équipés de 1 450 cabines passagers et pourront accueillir 2 900 passagers.

3 candidats

Ces commandes confirment les excellentes perspectives qui s'offrent à STX France et à ses 5 600 salariés dans un contexte mouvant pour son actionnariat. STX est détenu à 66,6% par le groupe coréen STX Offshore & Shipbuilding, en redressement judiciaire, et à 33,3% par l'État français. Mis en vente, le chantier naval intéresse trois candidats : le Néerlandais Damen, l'Italien Fincantieri et le groupe asiatique Genting Hong Kong, lesquels ont visité le chantier à Saint-Nazaire. DCNS est aussi pressenti pour prendre une position minoritaire. Les candidats à la reprise de STX France ont jusqu'au 27 décembre pour déposer leur offre devant le tribunal de Séoul, lequel pourrait rendre son avis dès le début du mois de janvier.

Emmanuel Guimard

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte