Quotidien des Usines

Confiante en l’avenir, Tiba s’agrandit

, , ,

Publié le

Portée par le nouvel essor de l’industrie automobile, Tiba (Textiles industriels du bassin d'Annonay), PME spécialisée dans la production de fibres destinées à l’enduction, investit aujourd’hui plus de 2 millions d’euros dans son outil de production de Davézieux près d'Annonay (Ardèche).

 

Fortement concurrencée en termes de coûts de production par des produits fabriqués hors de France, la PME Tiba (Textiles industriels du bassin d'Annonay) a décidé d’engager un investissement de plus de 2 millions d'euros dans son outil de production de Davézieux près d'Annonay (Ardèche) pour accompagner le retour à la croissance de ses principaux marchés, comme l’automobile à qui elle fournit des fibres techniques, destinées - après enduction par des spécialistes - à fabriquer, entre autres produits, des garnitures de portières.

"Fort de nos presque vingt-cinq ans d’existence, nous bénéficions de la confiance de nos clients et nous savons qu’il y a des volumes à prendre. A nous de nous donner les moyens d’aller les chercher, ce que l’on ne pouvait pas faire jusqu’à présent. C’est ce que nous avons décidé de faire en investissant un peu plus de 2 millions d’euros dans l’agrandissement de l’usine et dans le redimensionnement de l’outil de production. Cela devrait également nous permettre de franchir un cap en termes de qualité et nous donner la possibilité de développer de nouveaux produits et pourquoi pas, de nous positionner sur de nouveaux marchés. Nous avons d’ailleurs, dans cette optique, recruter une jeune ingénieure", se félicite Emmanuel Rolland, qui, avec sa sœur Marie-Astrid, dirige depuis 1989 la PME familiale créée par leur père en 1983.

Débutés au printemps 2014, les travaux en cours de réalisation visent à construire 700 mètres carrés de bâtiments supplémentaires. L’espace ainsi gagné va permettre de réorganiser les flux de production et, surtout, d’intégrer de nouvelles machines : neuf métiers à tisser circulaires de dernière génération ainsi qu’une nouvelle rame de thermofixation de 2,50 mètres de large. L’ensemble devrait être opérationnel début 2016 et permettra au final de doubler la capacité de production actuelle.

Tiba réalise un chiffre d'affaires de 6,3 millions d’euros dont plus de 60 % à l’export avec une trentaine de salariés.

Frédéric Rolland

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte