Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Conférence environnementale : Manuel Valls revient sur l’avantage fiscal du diesel

Olivier Cognasse , ,

Publié le

En clôture de la Conférence environnementale, le Premier ministre, Manuel Valls, a annoncé l’extension du bonus aux véhicules propres et la fin progressive de l’avantage fiscal du diesel.

Conférence environnementale : Manuel Valls revient sur l’avantage fiscal du diesel © DR

Le Premier ministre était de retour de Copenhague, où il a pu constater que 50% des déplacements se faisaient en vélo. Il a clôturé la Conférence environnementale dans un discours où il a réaffirmé son soutien au nucléaire, présenté comme indispensable à la transition énergétique. Il a surtout annoncé sa volonté de réduire les avantages fiscaux du diesel par rapport à l’essence, et ce de manière progressive dès 2015. "En France, le moteur diesel a longtemps été privilégié. Il l'est encore. (...) Cela a été une erreur, il faut progressivement revenir dessus avec intelligence et pragmatisme", a-t-il affirmé avant d’annoncer que "le gouvernement mettra en place en 2015 un système d'identification des véhicules en fonction de leur émissions polluantes. Ce système aidera les collectivités à développer des politiques favorisant les véhicules les plus propres."

Etendre la prime aux véhicules d’occasion propres

Pour développer un parc de véhicules propres, Manuel Valls a également annoncé la prolongation du bonus pour les véhicules électriques et hybrides jusqu’à la fin du quinquennat. Un peu plus tôt, il avait été annoncé que la prime à la casse pour les véhicules diesel anciens serait étendue aux véhicules propres d’occasion. Toujours dans le transport, pour faire oublier l’écotaxe, le Premier ministre a assuré qu’Alain Vidalies, le secrétaire d’Etat aux Transports, "travaille sur une fiscalité qui aura des vertus écologiques". Un troisième appel d’offres pour les transports en commun en site propre sera prochainement annoncé et le transport par autocar doit devenir "une alternative crédible au train régional". Il est moins cher que le train et "souvent moins polluant".

Olivier Cognasse

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle