Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Conférence environnementale : la rénovation du bâtiment, chantier prioritaire du gouvernement

, ,

Publié le

Lors de son discours de clôture de la conférence environnementale ce samedi 15 septembre, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a réaffirmé la volonté du gouvernement de faire de la rénovation énergétique l'une de ses priorités.

Conférence environnementale : la rénovation du bâtiment, chantier prioritaire du gouvernement © D.R - Bosch

Sommaire du dossier

Véritable gouffre énergétique, gros émetteur de gaz à effet de serre et source d’emplois industriels non délocalisables, le bâtiment focalise toutes les attentions du gouvernement.

François Hollande avait réaffirmé, dans son discours d’ouverture de la conférence environnementale, vendredi 14 septembre, sa volonté de mettre aux normes énergétiques un million de logements par an (500 000 dans le neuf et 500 000 dans l’ancien).

Dans son discours de clôture de la conférence, samedi 15 septembre,Jean-Marc Ayrault a évoqué plusieurs pistes pour financer ce chantier colossal. A commencer par le recours aux tiers financeurs, des sociétés qui prennent en charge une partie ou la totalité des travaux des particuliers et se rémunèrent sur les économies d’énergie réalisées.

Parmi les autres pistes évoquées : le produit des certificats d’économie d’énergie (CEE) ou encore celui de la mise aux enchères des quotas de CO2 qui doit démarrer en 2013. "Sur les 1,2 milliard d’euros que devrait toucher l’Etat de la mise en vente des quotas, 600 millions d’euros pourraient être affectés à la rénovation des bâtiments", a expliqué un membre de l'entourage du Premier ministre.

Jean-Marc Ayrault a également annoncé que des appels à projet seraient lancés dans les régions "pour repérer et soutenir financièrement" les projets ayant déjà vu le jour dans les territoires.

Une orientation, dont se sont félicités les industriels. "Il y a beaucoup de points de convergence sur le sujet. Tout le monde est conscient que le plan Bâtiment du Grenelle a fait un bon travail. L’idée est de lui donner un nouvel élan", a ainsi estimé Didier Ridoret, le président de la Fédération française du bâtiment (FFB) à la sortie de la table ronde sur la transition énergétique.

De nombreuses questions restent cependant en suspens. Faut-il rendre cette rénovation obligatoire pour les particuliers ou s'en tenir à des mécanismes incitatifs ? Le débat n’est pas tranché. Par ailleurs, les objectifs semblent très ambitieux. Selon la FFB, entre 120 000 et 130 000 logements devraient être rénovés fin 2012 alors que les objectifs du Grenelle faisaient état de 400 000 logements mis aux normes cette année. On est loin du compte.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Notre sélection : Les écoles d'ingénieurs, vivier préféré de l'industrie

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle