L'Usine Agro

Concurrence : amendes salées sur l'acide citrique

,

Publié le

Après les vitamines, l'acide citrique. La Commission européenne poursuit sa lutte contre les ententes illicites, et inflige des amendes d'un montant total de 135,22 millions d'euros à cinq sociétés accusées de s'être entendues sur les prix et le partage du marché de l'acide citrique, de 1991 à 1995.

Les 5 sociétés incriminées sont : Hoffmann-La Roche (déjà mis en cause dans l'affaire des vitamines, et qui écope de la plus forte amende), les américains ADM et Haarmann & Reimer (qui appartient à Bayer), le hollandais Cerestar Bioproducts et le suisse Jungbunzlauer.

L'acide citrique est un additif très utilisé, à la fois comme acidifiant et comme conservateur, dans des boissons, des confitures des desserts, des fruits et légumes en conserve. Il est également utilisé dans des détergents (en remplacement des phosphates), et dans l'industrie pharmaceutique.

L'entente a débuté le 6 mars 1991, à l'hôtel Plaza de Bâle.... (pour plus de détails sur l'histoire, lire le communiqué de la Commission). Le montant total de l'amende classe l'affaire de l'acide citrique en 4ème position dans le tableau de chasse de la Commission, loin derrière le cartel des vitamines, condamné tout récemment à 855,23 millions d'euros d'amendes (lire notre information).

Ce même jour ont également été annoncées des amendes pour des ententes sur le marché de la bière en Belgique et au Luxembourg.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte