Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Concept Fruits veut devenir un champion de la châtaigne

,

Publié le

Concept Fruits veut devenir un champion de la châtaigne
Atelier de transformation des marrons

Investissement

Il y a comme un vent de bonne fortune qui souffle sur l’industriel ardéchois.

Après un passage remarqué au SIAL en octobre dernier, couronné par la remise du prix Tendances et Innovations pour ses « Douceurs de Marrons » aux saveurs inattendues (nougat de Montélimar, spéculos…), Concept Fruits, qui transforme des marrons à Davézieux (Ardèche), se lance dans un plan de développement d’environ 8 millions d’euros étalé sur trois ans.

Première étape, la création début 2012, d’un atelier de décorticage des châtaignes et marrons. Pour un coût modeste d’1,5 million d’euros, cette activité, actuellement sous-traitée en Europe du Sud, sera rapatriée en Ardèche.

Traduction de sa volonté de diversification, l’industriel consacrera la moitié de son investissement, soit 4 millions d’euros, à la construction fin 2013 d’une usine destinée à la fabrication de coulis et purées de fruits.

Sa feuille de route s’achèvera au dernier trimestre 2014, avec le transfert de la transformation de marrons, actuellement prise en charge à Davézieux, vers une autre unité, pour environ 2,5 millions d'euros. La direction souhaite pérenniser son activité dans le nord de l’Ardèche, en implantant ses nouvelles installations à Annonay. A la clé, trente-cinq emplois seront créés, portant l’effectif total à une soixantaine de personnes.

Depuis sa reprise par le groupe Roger Descours en 2008, la société ardéchoise a doublé son chiffre d’affaires en prenant un virage marketing et industriel. But : transformer la crème de marrons, identifiée comme « un produit vieillissant », du propre aveu du directeur Jean-Louis Mermet, en produit d’avenir « moins sucré » séduisant les « couples modernes ». Une formule gagnante à en croire le dirigeant : « Après le SIAL, tout le monde voulait référencer les Douceurs de Marrons. Aujourd’hui, on n’arrive pas à faire face à la demande ».

Profitant de cette effervescence, Concept Fruits mise aussi sur l’international : exportées dans les pays de l’UE, aux Etats-Unis ou encore en Israël, les gourmandises ardéchoises pourraient gagner en notoriété au Japon, où des négociations sont en cours avec un distributeur fort de 55 000 points de vente dans le pays. En dynamisant son activité commerciale, l’entreprise compense une déconvenue, celle de ne pas voir Davézieux figurer dans l’aire géographique AOC de la châtaigne d’Ardèche.

Marie Herbet



Concept Fruits en chiffres :
5 millions d’euros de chiffre d’affaires
20 % du chiffre d’affaires réalisé avec les produits biologiques
Approvisionnement : 20 % marrons d’Ardèche, 80 % Portugal et Italie
Transformation : 800 tonnes de marrons/an (objectif : 1 500 tonnes en 2011)
Résultat d'audit pour les certifications BRC et IFS attendu en 2011


L’édition 2010-2011 de « L’ATLAS DES USINES » est disponible. Ce hors-série annuel de « L’Usine Nouvelle » propose le classement de 3 801 sites de production de plus de 75 salariés implantés en France. Vous pouvez déjà le commander à notre librairie en ligne en cliquant ici.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle