L'Usine Energie

Compteur électrique Linky : l'appel d'offres sera lancé d'ici fin juin

Publié le

L'appel d'offres pour les nouveaux compteurs électriques Linky doit être lancé d'ici la fin juin, date à laquelle le gouvernement prendra aussi une décision sur le compteur gaz Gazpar, a annoncé mardi la ministre de l'Ecologie et de l'Energie Delphine Batho.

Compteur électrique Linky : l'appel d'offres sera lancé d'ici fin juin © D.R.

"Nous travaillons ardemment sur la question du déploiement du compteur Linky, dont je rappelle qu'il permettra la création de 10.000 emplois en France. Je souhaite que le lancement des appels d'offres ait lieu et soit décidé d'ici la fin du mois de juin", a déclaré la ministre de l'Ecologie Delphine Batho ce mardi 4 juin dans des propos rapportés par l'AFP. Elle participait à un congrès consacré à ces réseaux électriques améliorés grâce notamment à l'informatique.

"Le compteur intelligent est la pierre angulaire de la construction des smart grids en France, pour les faire entrer dans la vie quotidienne des Français", a ainsi fait valoir Delphine Batho.

Retard sur le calendrier initial

Cet appel d'offres est très attendu par des fabricants comme Landis, Gyr ou encore Itron, qui ont déjà beaucoup souffert du retard pris par ce dossier, lancé par le précédent gouvernement. Dans les plans de l'ancien exécutif, l'installation d'une première salve de 35 millions d'appareils devait commencer cette année.

Delphine Batho avait relancé le dossier en novembre, en fixant une nouvelle date de début déploiement par ERDF (filiale d'EDF chargée du réseau de distribution) à fin 2014. La facture estiméé du projet a entre temps considérablement gonflée, passant de 4,5 milliards d'euros à un montant compris entre 5 et 7 milliards d'euros d'après le PDG d'EDF Henri Proglio. Le gouvernement s'est plusieurs fois engagé à ce que le consommateur ne paie rien.

Feu vert pour Gazpar attendu aussi pour le mois de juin

Concernant Gazpar, l'équivalent de Linky pour le gaz, le gouvernement attend "mi-juin" une délibération de la Commission de régulation de l'énergie pour donner son éventuel feu vert au déploiement, a fait savoir Delphine Batho, confirmant une information parue dans les Echos. Selon le journal, GRDF tablerait sur un déploiement de 11 millions de compteurs entre 2015 et 2022, pour un coût de 1 milliard d'euros.

Principal intérêt de ces deux compteurs : ils permettront de communiquer directement les relevés aux fournisseurs d'énergie. Pour Linky, la consommation en temps réel apparaît sur le compteur, pour Gazpar des relevés quotidiens sont consutalbes sur un site internet.

 

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

04/06/2013 - 17h01 -

"Le compteur intelligent est la pierre angulaire de la construction des smart grids en France, pour les faire entrer par effraction dans la vie quotidienne des Français pour mieux les plumer tout en qualifiant dithyrambiquement d'intelligent ce simple capteur-émetteur dont d'ailleurs le prix est surfait, peut-être pour alimenter les caisses des bonnes œuvres des uns et des autres".
En tout état de cause ce "module" va permettre surtout à EDF de "module"r ses tarifs à la hausse quand les français vont consommer le plus et à la baisse pour la moindre (à l'instar de la SNCF) ce qui permettra de conserver des effectifs pléthoriques voire de les augmenter, sachant les critères peu démocratiques de recrutement de cette hydre phagocytée par un certain syndicat.
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte