Compte à rebours enclenché pour le réacteur numéro 1 de la centrale de Fessenheim

PARIS (Reuters) - EDF s'apprête à débrancher dans la nuit de vendredi à samedi le réacteur numéro 1 de Fessenheim, la plus ancienne centrale nucléaire en exploitation du parc français, entrée en service il y a 43 ans dans le Haut-Rhin.
Compte à rebours enclenché pour le réacteur numéro 1 de la centrale de Fessenheim
EDF s'apprête à débrancher dans la nuit de vendredi à samedi le réacteur numéro 1 de Fessenheim, la plus ancienne centrale nucléaire en exploitation du parc français, entrée en service il y a 43 ans dans le Haut-Rhin. /Photo prise le 20 février 2020/REUTERS/Arnd Wiegmann

Le réacteur, d'une puissance de 900 mégawatts, doit être mis à l'arrêt et déconnecté du réseau électrique national à 02h00 (01h00 GMT). Fessenheim 2 sera débranché le 30 juin.

Les deux réacteurs de la centrale de Fessenheim ont produit l'an dernier l'équivalent de 3% de la production d'électricité d'origine nucléaire en France.

Leur fermeture est le premier pas sur la voie d'une réduction de la part du nucléaire dans le "mix" énergétique français. Au total, 14 réacteurs doivent à être mis à l'arrêt d'ici 2035. A cette date, la part du nucléaire devrait reculer à 50% de la production totale, contre 75% aujourd'hui.

La France doit parallèlement muscler les sources d'énergie renouvelable (éolien, solaire, hydroélectrique) pour compenser l'arrêt de ces réacteurs.

Mais l'arrêt de Fessenheim a suscité des inquiétudes, ses opposants redoutant notamment l'impact d'une dénucléarisation de la production française d'électricité sur la sécurité de l'approvisionnement du réseau, d'autres se préoccupant de questions d'emploi.

Selon EDF, la fermeture de Fessenheim n'entraînera aucune suppression d'emploi: la centrale emploie actuellement quelque 700 salariés, dont une majorité sera redéployée tandis que 60 autres seront affectés à la phase préparatoire du démantèlement de la centrale programmée sur cinq ans.

En déplacement vendredi à Colmar, où elle a rencontré les élus locaux, les acteurs économiques ainsi que les représentants syndicaux de la centrale de Fessenheim, la ministre de la Transition écologique et solidaire, Elisabeth Borne, a réaffirmé l'engagement de l'Etat à accompagner le territoire dans sa reconversion économique.

"Je comprends les inquiétudes liées à la fermeture de la centrale qui est un changement majeur dans l'histoire de ce territoire", a-t-elle déclaré. "Fessenheim restera une terre d’excellence, portée par des industries de pointe et par l’économie de la transition écologique", a ajouté la ministre, selon des propos rapportés par ses services dans un communiqué.

A la veille de la mise à l'arrêt de Fessenheim 1, des militants de Greenpeace se sont introduits vendredi dans l'enceinte de la centrale nucléaire du Tricastin, dans la Drôme, pour réclamer la fermeture du site de production en service depuis quarante ans.

(Bate Felix; version française Henri-Pierre André)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de certification pure reviewer agro-alimentaire (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 10/06/2022 - CDD - Puteaux

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

59 - Lambersart

Externalisation de la paie des agents et des élus de la Commune et du CCAS de Lambersart

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS