Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

COMPOSANTS ÉLECTRONIQUESLe marché désorienté des mémoiresLes ventes de mémoires SDram stagnent. Principal responsable, la baisse des achats de PC.

Publié le

COMPOSANTS ÉLECTRONIQUES

Le marché désorienté des mémoires

Les ventes de mémoires SDram stagnent. Principal responsable, la baisse des achats de PC.



En général, octobre et novembre sont des mois fastes pour les fabricants de mémoires pour l'informatique. Cette année, les choses vont autrement. Dès la rentrée, la demande de mémoires a ralenti, entraînant une forte chute des cours. Négociées à l'achat auprès des fabricants à un prix moyen de 6 dollars, les puces SDram à 64 mégabits (famille de produits qui représente encore plus de 60 % du marché global des mémoires) ont dégringolé de 60 % sur un an et de 30 % sur deux mois. On est très proches des 5 dollars, niveau le plus bas depuis trois ans. Des cours si déprimés sont plutôt la règle dans les périodes creuses du marché de la micro-informatique (le deuxième et le début du troisième trimestre). D'habitude, au troisième trimestre, on assiste à l'envolée des prix en raison de la reconstitution des stocks des constructeurs d'ordinateurs. Ventes de fin d'année obligent.

L'an 2000 fait exception. Le premier semestre a été marqué par une hausse sensible de la demande. Elle a été déterminée à la fois par le report en 2000 d'une partie des achats d'ordinateurs programmés en 1999 (par crainte du bogue de l'an 2000) et par des achats par anticipation sur le second semestre (par crainte d'une pénurie à la rentrée). " Le deuxième trimestre s'est interverti avec le troisième ", confirme David Haccoun, président de Dane-Elec Memory. D'autres facteurs, structurels, pèsent sur les cours. Le marché de destination des mémoires SDram (micro-ordinateurs) est arrivé à maturité aux Etats-Unis et dans bon nombre de pays industrialisés d'Europe et d'Extrême-Orient. De plus, les produits hightech qui ont le vent en poupe (lecteurs MP3, appareils photo numériques, PDA et téléphones portables) utilisent des mémoires flash, dont les ventes sont en hausse de plus de 80 % sur un an, selon David Haccoun. Massimo Prandi



Vers une baisse des ventes en 2003

D'après Gartner Dataquest, le marché mondial des semi-conducteurs devrait croître d'environ 37 % en 2000, à 231,6 milliards de dollars, contre 22 % l'an dernier. Dès l'an prochain, en revanche, les termes du marché commenceraient à se dégrader avec une augmentation du marché de l'ordre de 27,5 % en 2001 et de près de 14 % en 2002. Mais la véritable année noire devrait être 2003. On assisterait à une baisse sèche de 4,5 % des ventes mondiales de semi-conducteurs, affirme le bureau d'études.







Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle