Compo France sur la mauvaise pente

Vendu l'an passé au fonds d'investissement anglo-suédois Triton, le fabricant d'engrais et de compost subit une nouvelle restructuration. L'usine de Château-Renault va fermer. 71 postes sont supprimés.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Compo France sur la mauvaise pente
Engrais

Propriété du fonds d'investissement anglo-suédois Triton depuis un an, Compo France subit une lourde restructuration. 71 emplois sont supprimés dans l'effectif de ce fabricant et distributeur de compost et d'engrais. Parmi les mesures annoncées par la direction aux quelque 200 salariés figure la fermeture du site de Château-Renault (Indre-et-Loire). Le précédent propriétaire, le groupe allemand K+S, avait déjà rapatrié la production d'engrais en Allemagne en 2009.

La direction justifie ce plan par une "forte baisse d’activité" et le recul de l'usage des engrais dans le jardinage en France. Mais syndicats et élus locaux se rejoignent pour dénoncer la manœuvre du groupe allemand K+S, qui a récupéré la production et la marque Algoflash, avant de laisser l'entreprise aux mains d'un fonds d'investissement.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

L’usine Algoflash existait à Château-Renault depuis 1985. Elle a compté jusqu'à 150 collaborateurs. Depuis 2010 et le transfert en Allemagne, elle servait de centre de stockage et n'employait plus que 13 salariés. Le site principal de Compo France, à Roche-lez-Beaupré, près de Besançon (Doubs), va subir aussi des licenciements, tout en récupérant l'activité logistique du site tourangeau.

Stéphane Frachet

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS