Compétitivité : faites votre accord maison !

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Compétitivité : faites votre accord maison !

Autant le dire clairement : c'est une négociation qui n'avancera pas tant que la France n'aura pas choisi son nouveau président. Les partenaires sociaux ont beau sauver les apparences en se réunissant régulièrement, les représentants des patrons ont beau présenter un projet d’accord formel, il faudra sans doute attendre le mois de juin, plus vraisemblablement la rentrée, pour que les discussions engagées autour des accords compétitivité-emploi débouchent sur un résultat tangible.

Cet attentisme en période électorale est compréhensible mais regrettable. Car, pendant ce temps-là, la vie des entreprises ne s’arrête pas. Et le déficit de compétitivité des sites industriels français, mais également des centres de recherche et de développement, continue à se creuser. Un chef d’entreprise doit-il attendre cet accord cadre pour travailler le sujet ? Je ne le crois pas. D’abord parce que la compétitivité, sa définition et ses leviers, varient beaucoup d’un site à un autre. Pour un fabricant de compresseurs sur-mesure qui exporte 90% de sa production, ce n’est pas le coût du travail qui lui fait perdre des marchés mais la difficulté à trouver des techniciens spécialisés polyvalents. Pour un sous-traitant de l’automobile très peu automatisé en revanche, c’est bien le poste salaires (chargés) qui pose problème. Pour un grand groupe réalisant 8 milliards d’euros de chiffre d’affaires et employant des milliers de personnes, c’est le manque de souplesse du système français qui grève sa compétitivité.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

On le voit, le sujet ne peut se régler au niveau national une bonne fois pour toute. Cela demeure d’abord un sujet local. C’est au niveau du bassin d’emploi, au niveau de chaque entreprise voire au niveau de chaque site que les pactes compétitivité-emploi peuvent se nouer. Bien sûr, un accord cadre évitera les dérives et permettra de circonscrire une zone de négociation acceptable. Mais le chef d’entreprise ne doit pas attendre ces discussions pour passer à l’action. Dès aujourd'hui, il peut engager un dialogue avec les représentants de ses salariés pour travailler ses fondamentaux. La compétitivité n'est jamais aussi bonne que quand elle est faite maison !

0 Commentaire

Compétitivité : faites votre accord maison !

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS