Compétitivité : faites votre accord maison !

Partager
Compétitivité : faites votre accord maison !

Autant le dire clairement : c'est une négociation qui n'avancera pas tant que la France n'aura pas choisi son nouveau président. Les partenaires sociaux ont beau sauver les apparences en se réunissant régulièrement, les représentants des patrons ont beau présenter un projet d’accord formel, il faudra sans doute attendre le mois de juin, plus vraisemblablement la rentrée, pour que les discussions engagées autour des accords compétitivité-emploi débouchent sur un résultat tangible.

Cet attentisme en période électorale est compréhensible mais regrettable. Car, pendant ce temps-là, la vie des entreprises ne s’arrête pas. Et le déficit de compétitivité des sites industriels français, mais également des centres de recherche et de développement, continue à se creuser. Un chef d’entreprise doit-il attendre cet accord cadre pour travailler le sujet ? Je ne le crois pas. D’abord parce que la compétitivité, sa définition et ses leviers, varient beaucoup d’un site à un autre. Pour un fabricant de compresseurs sur-mesure qui exporte 90% de sa production, ce n’est pas le coût du travail qui lui fait perdre des marchés mais la difficulté à trouver des techniciens spécialisés polyvalents. Pour un sous-traitant de l’automobile très peu automatisé en revanche, c’est bien le poste salaires (chargés) qui pose problème. Pour un grand groupe réalisant 8 milliards d’euros de chiffre d’affaires et employant des milliers de personnes, c’est le manque de souplesse du système français qui grève sa compétitivité.

On le voit, le sujet ne peut se régler au niveau national une bonne fois pour toute. Cela demeure d’abord un sujet local. C’est au niveau du bassin d’emploi, au niveau de chaque entreprise voire au niveau de chaque site que les pactes compétitivité-emploi peuvent se nouer. Bien sûr, un accord cadre évitera les dérives et permettra de circonscrire une zone de négociation acceptable. Mais le chef d’entreprise ne doit pas attendre ces discussions pour passer à l’action. Dès aujourd'hui, il peut engager un dialogue avec les représentants de ses salariés pour travailler ses fondamentaux. La compétitivité n'est jamais aussi bonne que quand elle est faite maison !

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de Certification Clients Production Bio (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - CDD - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

94 - St Maur des Fosses

Prélèvements et analyses microbiologiques pour les unités de restauration

DATE DE REPONSE 07/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS