[Communiqué] Vendée : Fleury-Michon mise sur une nouvelle stratégie

L’entreprise vendéenne Fleury-Michon repositionne l’ensemble de ses offres de charcuterie pour reconquérir les consommateurs.

Partager

Le fleuron de l’industrie agroalimentaire en Vendée, Fleury-Michon, souhaite reconquérir sa place de leader. La déclaration de Jean-François Fournier, directeur général Grandes et Moyennes Surfaces (GMS) France de l’entreprise vendéenne, précise clairement cette ambition : « Nous voulons retrouver notre leadership dans les trois à cinq ans. »

Pour atteindre son objectif, le spécialiste de la préparation de charcuteries, de surimi frais et de plats cuisinés va revoir l’ensemble de ses prestations, à commencer par son offre jambon de porc, qui sera renouvelée à plus de 50 %. Ce produit ne contient aucun conservateur, sel nitrité ou nitrites végétaux. Depuis 2019, Fleury-Michon a fortement travaillé sur ce processus de conservation afin d’attirer à nouveau l’attention des consommateurs. Jean-François Fournier a également annoncé la création de jambons bio plus accessibles, qui seront commercialisés autour de 28 € le kilo, contre 40 € sur le marché habituel.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS