[Communiqué] Plan de relance : l’Union des Industries et des Métiers de la Métallurgie Gard-Lozère accompagne les entreprises du nucléaire

L’Union des Industries et des Métiers de la Métallurgie (UIMM) Gard-Lozère apporte son soutien aux entreprises du nucléaire dans le cadre du plan de relance de l’État.

Partager

L’État vient de mettre sur pied un plan de relance comportant un volet nucléaire afin d’appuyer financièrement les activités des entreprises exerçant dans ce secteur. Une enveloppe de 470 M€ a été attribuée au niveau national pour financer les investissements dans de nouvelles activités, l’amélioration de la performance environnementale ainsi que la modernisation des unités de production.
Dans le Gard rhodanien, la filière du nucléaire représente entre 4 000 et 4 500 salariés, et 220 000 emplois directs en France. Toutefois, selon Philippe Patitucci, le président de l’UIMM Gard-Lozère, dans le magazine Objectif Gard, « la situation de la filière nucléaire a été fragilisée comme les autres ».

Pour bénéficier de ce plan de relance, l’entreprise candidate doit avoir réalisé au moins 15 % de son chiffre d’affaires dans le nucléaire sur les deux dernières années, et le seuil minimal d’investissement doit être de 200 k€. Selon l’UIMM Gard-Lozère, cette condition est excessive pour certaines entreprises. C’est pourquoi elle a décidé d’accompagner les entreprises du nucléaire dans le Gard pour qu’elles puissent bénéficier de cette aide gouvernementale. Son objectif est de lever les différents blocages pour être lauréat de ce volet du plan de relance. L’appel à projets pour cette offre est prolongé jusqu’au 7 septembre 2021.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS