[Communiqué] Morbihan : Seabird conçoit un filet de pêche 100 % biodégradable

L’entreprise Seabird poursuit la phase d’expérimentation de son nouveau filet de pêche biodégradable.

Partager

La société morbihannaise Seabird, spécialisée dans la conception et la fabrication de produits et textiles en bioplastique pour le domaine maritime, a mis au point un prototype de filet de pêche 100 % biodégradable et compostable. Ce matériel est en cours d’expérimentation à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), par un pêcheur du nom de Jérémy Dévogel. Ce dernier teste ce prototype en conditions réelles sur son fileyeur Nereïdes 2. Ces expérimentations, qui vont s’échelonner jusqu’en 2022, ont pour objectif d’apporter les éventuelles améliorations au prototype.

Ce filet a la particularité de se dégrader au bout de cinq ans. S’il venait à être perdu en mer, il se décomposera plus vite que son homologue en nylon. Une bonne nouvelle pour les écosystèmes puisqu’un fileyeur utiliserait chaque année près de sept tonnes de filets en nylon, ce qui représente une très grande quantité de déchets. Pour que ce prototype préserve toutes les qualités (tant en termes de capacités que de résistance) d’un filet conventionnel, Seabird a ajusté sa structure, sa couleur et ses performances mécaniques.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS