[Communiqué] Mérignac : la jeune start-up Touch Sensity lève 1 M€

Un financement de 1 M€ va permettre à Touch Sensity de booster ses activités.

Partager

La société Touch Sensity, implantée à Mérignac (Gironde), développe une technologie capable de rendre les objets et matériaux sensibles aux interactions physiques (interaction nucléaire, interaction électromagnétique, etc.). Cette technologie permet de récupérer les données issues de la pression, de l’extension et de la déformation exercées sur un matériau ainsi que les endommagements subis sans utiliser de capteur.

Touch Sensity a aussi mis au point un outil permettant le contrôle non destructif des matériaux composites utilisés dans l’aéronautique, le ferroviaire et l’automobile. Le contrôle non destructif est un ensemble de méthodes qui permet de caractériser l'état d'intégrité de structures industrielles, sans les dégrader, soit au cours de la production, soit en cours d'utilisation. Au début, Anna Pugach, la cofondatrice de l’entreprise, destinait cette technologie à un autre usage. Elle a consacré sa thèse aux robots humanoïdes et aux vêtements connectés avant de se tourner vers l’industrie.

La société, accompagnée par la technopole Bordeaux Technowest, a dernièrement levé 1 M€, dont la moitié a été souscrite en capital par les fonds d’investissement Newfund Nouvelle-Aquitaine Euskal Herria, Naco, Techno’Start et SkalePark. L’autre moitié, quant à elle, a été injectée sous forme de dettes et de subventions par le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine et Bpifrance.

Dans le cadre de la poursuite de ses activités, l’entreprise Touch Sensity veut se lancer sur les marchés de l’aéronautique, du ferroviaire et des transports. Elle entend, par ailleurs, accroître ses effectifs avec deux collaborateurs d’ici fin 2021 et réaliser une nouvelle levée de fonds d’ici fin 2022.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS