[Communiqué] Loire : Plas’tri a conçu une scanette innovante

La SAS Plas’tri propose sa scanette aux centres de tri de petite et moyenne taille.

Partager

La start-up Plas’tri, basée à Saint-Étienne (Loire), a créé une scanette portable (instrument qui scanne les codes-barres) facilitant l’identification des différents types de plastique pour mieux les valoriser. Ce dispositif répond ainsi à la problématique de sélection des plastiques que rencontrent les centres de tri de petite et moyenne taille. D’après Clara Spetebroodt, cofondatrice de la société, près de 15 % des déchets en plastique seraient mis de côté lors des processus de recyclage. « Les critères de pureté demandés par les filières de revalorisation avoisinent les 99 %. Avec un tel niveau d’exigence, les centres de tri préfèrent écarter tous les objets plastiques sur lesquels ils ont un doute. Ces plastiques sont alors mis au rebut, enfouis ou incinérés sans recyclage », ajoute-t-elle.

Cette scanette innovante fonctionne via la technologie de la spectroscopie proche infrarouge. Elle émet un signal lumineux au plastique, qui renvoie à son tour ce signal au dispositif pour une identification. Le responsable de tri n’a plus qu’à consulter l’information inscrite sur l’écran et envoyer le matériau vers la bonne filière de revalorisation. Après une série d’essais, la jeune start-up ambitionne de décrocher sa certification UE pour une prochaine commercialisation. Afin de démocratiser l’utilisation de cet appareil, l’entreprise le loue au tarif de 480 € par mois (maintenance incluse). Plas’tri envisage d’en équiper 10 centres la première année, 40 l’année suivante et 80 d’ici trois ans, pour un chiffre d’affaires de 400 k€.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS