[Communiqué] Loire : BioSpeedia met sur le marché un autotest 100 % « made in France »

La société ligérienne DTF Médical assure la distribution de l’autotest de l’entreprise BioSpeedia.

Partager

La start-up stéphanoise BioSpeedia, spécialisée dans les tests rapides portant sur diverses maladies infectieuses, vient de lancer un autotest de détection de la COVID-19 « made in France ». Le dispositif est conçu et développé par la société sur le campus Santé Innovations de Saint-Étienne Métropole. Son accès privilégié au CHU de Saint-Étienne (Loire), au Groupe sur l’Immunité des Muqueuses et Agents Pathogènes (GIMAP), à l’Université Jean-Monnet et à l’École des Mines lui a permis de développer un panel de tests de diagnostic dans la lutte contre la COVID-19. Le nouveau test est produit sur le site du groupe Delpharm, acteur majeur de la sous-traitance pharmaceutique à Lyon (Rhône).

Certifié Conformité Européenne (CE), l’autotest de BioSpeedia permet au patient de réaliser lui-même le test avec un écouvillon (un type de brosse à manche) à insérer dans la partie antérieure de la narine. Il se veut fiable, non invasif et moins douloureux qu’un test naso-pharyngé classique (PCR ou antigénique). Il propose un résultat en seulement quinze minutes, avec une performance notable de 91 % en sensibilité et de 99 % en spécificité.

BioSpeedia délègue, en exclusivité, à la société DTF Médical, à Saint-Étienne, la distribution du test sur le territoire national depuis le 12 avril 2021. DTF Médical va délivrer 1,3 million d’autotests ce mois-ci et atteindre une capacité mensuelle de 2,5 millions dès mai 2021. Les produits sont distribués aux professionnels de santé, collectivités et entreprises qui en font la demande.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS