[Communiqué] Les Laboratoires Pichot continuent d’investir et d’embaucher dans le Puy-de-Dôme

L’entreprise « Laboratoires Pichot » poursuit sa mue et compte toujours investir dans l’amélioration de son outil de production.

Partager

Depuis mars 2020, tous les signaux sont passés au vert dans la société « Laboratoires industriels Pichot », installée au Brugeron (Puy-de-Dôme). L’entreprise, qui s’est initialement spécialisée dans la fabrication de flacons en plastique vides, utilisés dans les domaines de la parapharmacie, de la chimie ou de la cosmétique, se réinvente pendant la crise sanitaire. Face aux carnets de commandes – de plus en plus chargés – de récipients pour contenir du gel hydroalcoolique, les ateliers du Brugeron ont dû augmenter leurs capacités de production. En effet, ayant produit 15 millions de flacons pour gel en trois mois, les Laboratoires Pichot affichaient un bilan positif pour l’année 2020, avec une augmentation de 50 % de leur chiffre d’affaires.

Michel Ruiz et son fils Anthony, dirigeants des Laboratoires industriels Pichot, ont investi 1,50 M€ dans de nouvelles machines et se préparent au développement de nouveaux métiers liés à la digitalisation, en embauchant des développeurs. En outre, les Laboratoires Pichot prévoient de réorganiser leurs ateliers de production au-dessus desquels va être construit un bâtiment de 1 500 m2. Avec une future extension du bâtiment principal, ils concrétisent un investissement industriel de 1,20 M€. « L’objectif sera d’investir dans des machines de production multicouche pour intégrer des plastiques recyclés », précise Anthony Ruiz.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS