[Communiqué] Le groupe Beck consacre 170 M€ pour son développement en Moselle

Le groupe Beck va investir 170 M€ pour créer un centre logistique et développer diverses activités sur la friche de l’aciérie de Talange.

Partager

Le groupe Beck et ses filiales opérant dans le BTP, les matériaux, le stockage, le recyclage et la valorisation de déchets du BTP vont consacrer 170 M€ à un programme d’aménagement de la friche de l’aciérie située entre Talange et Hagondange (Moselle).

Le projet consiste à créer deux centres logistiques de 120 000 m2 d’ici 2023 et 2024. Baptisé Metal Park, le projet est mené conjointement par le groupe Beck et Arefim, foncière française spécialisée en développement de parcs d’activités. « L’aménagement s’appuie sur un concept que nous avons déjà déployé près d’Orléans, sous le nom de Cosmetic Park », a expliqué Édouard Sauer, directeur général d’Arefim.

Le groupe Beck s’est aussi associé avec le groupe De Dietrich, spécialisé dans les équipements pour les industries pharmaceutiques et chimiques, pour l’installation d’un laboratoire de recherche baptisé Neutraval et dédié à la validation de procédés de neutralisation des déchets amiantés. « Dans nos laboratoires, nous parvenons à neutraliser 100 % des fibres d’amiante, sans émission. Maintenant, il faut réussir à une échelle plus large », explique Frédéric Guichard, directeur du développement du groupe De Dietrich.

Le plan d’investissement compte d’autres projets : création d’une colline paysagère, et installation d’une unité de méthanisation (Méthalange) ainsi que de deux unités de production de combustible solide de récupération et d’hydrogène.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS