[Communiqué] La start-up mosellane Mediflash souhaite mieux rémunérer les soignants

La jeune entreprise Mediflash lance une plateforme en ligne pour mieux payer les aides-soignants et les infirmiers.

Partager

Créée en août 2020, la start-up Mediflash regroupe trois jeunes entrepreneurs associés, Maxime Klein, Stanislas Chastel et Léopold Treppoz, qui ont décidé de venir en aide aux infirmiers et aux aides-soignants. Leur objectif est de mettre à leur disposition un moyen sûr et efficace pour recevoir des salaires adaptés à leurs interventions. « Beaucoup de choses ne conviennent pas, notamment la rémunération. Dès lors, on a cherché plein de manières différentes de mieux payer les infirmiers en ayant une vision technique du sujet », a confié Maxime Klein.

Grâce à leur dispositif, les professionnels de santé qui sont en mission temporaire dans les cliniques, les maisons d’accueil spécialisées ou encore les EHPAD peuvent s’inscrire sur le site afin de bénéficier d’un salaire 20 à 25 % plus élevé qu’en intérim. Ceux qui disposent d’un statut d’autoentrepreneur sont invités à découvrir les prestations.

« Les soignants qui s’inscrivent sur notre site sont incités à se déclarer en tant qu’autoentrepreneurs. Nous leur proposons des missions et, s’ils acceptent, nous établissons la relation entre eux et l’établissement qui les recrute. L’idée est de redonner de l’autonomie aux infirmiers indépendants afin qu’ils se délestent des contraintes administratives », a expliqué Maxime Klein. La start-up prend en charge l’édition des factures. Le versement du salaire s’effectue au plus tard deux semaines après la mission, contre deux mois en intérim.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS