[Communiqué] Hayange : six candidats sont à l’étude par Bercy pour devenir le nouvel actionnaire de Liberty Steel

Le nouvel actionnaire de l’usine Liberty Steel, parmi les six candidats qui ont déposé leur offre à Bercy, sera désigné au plus tard à la mi-juillet.

Partager

La vente de l’usine de rails Liberty Steel de Hayange (Moselle) et de l’aciérie Ascoval à Saint-Saulve (Nord) devrait être fixée au plus tard à la mi-juillet. Six groupes se sont montrés intéressés par l’offre du groupe britannique, et leurs propositions sont en cours d’étude par Bercy, qui doit désigner le futur actionnaire.

Six candidats potentiels sont en lice pour la reprise des deux usines du groupe Liberty Steel : ArcelorMittal, spécialisé dans la sidérurgie et la métallurgie ; Staarsthal, connu dans les secteurs de l’automobile, de la construction et des machines lourdes ; Beltrame, le spécialiste de la sidérurgie en Italie ; Acciaierie Veneto, spécialisé dans les produits semi-finis et finis pour les secteurs de la construction, de l’outillage et de l’automobile ; Sidenor, spécialisé dans la production de barres, fils, aciers plats, tubes et autres ; Jindal, spécialisé dans le secteur de l’énergie et de l’acier en Inde.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS