[Communiqué] Gironde : une levée de fonds de 15 M€ pour Fineheart

Fineheart a récolté 15 M€ pour lancer les essais de sa nouvelle pompe cardiaque sur l’homme.

Partager

La société Fineheart, établie à Pessac (Gironde), a mis au point un système d’assistance cardiaque physiologique baptisé Icoms Flowmaker. Il s’agit d’une minipompe sans fil implantable et rechargeable par induction. Ce dispositif accompagne les contractions du cœur et assure la restauration du débit cardiaque. La société, spécialisée en R & D en biotechnologie, affirme avoir réussi les essais de son nouveau dispositif sur l’animal. Elle prévoit désormais des études de faisabilité sur l’homme. Pour financer ce projet, l’entreprise vient de lever 15 M€.

Cette levée de fonds a notamment été menée auprès de deux industriels : le groupe aéronautique basque Lauak et le spécialiste des dispositifs médicaux implantables Doliam. Le solde a par ailleurs été injecté par des investisseurs privés, en grande partie issus de la cardiologie, par le fonds Verve Ventures et les actionnaires historiques de la société, dont Galia, Irdi, Aquiti, M Capital et Broadview Ventures. « Nous avons besoin d’avoir avec nous des industriels qui, dans l’avenir, pourraient nous aider à produire notre dispositif à plusieurs milliers d’exemplaires », souligne Arnaud Mascarell, président et cofondateur de la société, dans le quotidien Les Échos.

Ce financement va ainsi permettre à Fineheart de lancer, sur quelques patients, une étude de faisabilité qui sera effectuée à l’étranger, en partenariat avec des équipes chirurgicales. La société entend réaliser les premières implantations en 2022, pour une commercialisation envisagée en 2025.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS