[Communiqué] À Lisieux, Lormauto requalifie les véhicules anciens

Lormauto propose de transformer les vieilles voitures en véhicules recyclés non polluants.

Partager

C’est un nouveau concept imaginé par Sébastien Rolo, fondateur de la start-up normande Lormauto, installée à Lisieux (Calvados). « On récupère des véhicules soi-disant en fin de vie. On réutilise ce qui existe déjà et on change ce qui doit être changé pour que la voiture soit infiniment durable », explique le créateur de la société. Celui-ci propose en effet de recycler les véhicules d’occasion à moteur thermique et de les transformer en voitures dotées d’un moteur électrique. Le 7 avril dernier, l’entreprise a sorti son prototype : la Renault Twingo. Ce jour-là, Hervé Morin, président de la Région Normandie, a visité la start-up ; une occasion pour lui de pouvoir tester la « Twingo1 Lormauto ».

De la conception à la réalisation de son prototype, Sébastien Rolo a dépensé 20 k€. « Nos voitures sont conçues pour atteindre 500 000 voire 600 000 km », indique le fondateur, alors que la Twingo originale est jetée à la casse au bout de 200 000 km. La recharge d’une batterie se fait en six heures. Pour l’instant, les véhicules Lormauto sont destinés à un usage citadin. Lormauto envisage de commercialiser ses voitures électriques à l’horizon 2022. Son objectif est de sortir 1 000 voitures d’ici 2023, et de doubler ce chiffre chaque année.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS