Comment vendre le plaisir de la "non-conduite" ?

…Ou quand le véhicule autonome, en vedette au Salon Automobile de Francfort, s’apprête à bouleverser le marketing automobile.

Partager

L’information publiée par notre journaliste automobile Pauline Ducamp a de quoi prêter à sourire : il faut un permis spécial pour pouvoir conduire un véhicule autonome. Conduire un véhicule autonome ? On croirait sombrer dans la logique absurde d’un sketch à la Raymond Devos. Dans la mesure où le véhicule autonome est censé se conduire tout seul, la personne derrière le volant ne devrait logiquement plus servir à grand-chose. De là à imaginer un permis de "non-conduire"...

Mais comme les véhicules autonomes actuellement testés sur route au milieu de la circulation peuvent connaître des "bugs" (freinage d’urgence, perte d’adhérence…), il est en effet raisonnable d’exiger que les personnes placées derrière le volant aient la capacité de reprendre immédiatement le contrôle du véhicule, y compris dans des situations périlleuses. D’où le fameux permis spécial. Tout s’explique.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Sauf qu’au-delà de cette anecdote se cache un réel problème pour les constructeurs automobiles. Il n’est pas d’ordre technique cette fois-ci, mais marketing. Faites l’expérience : tapez "plaisir de conduire" dans n’importe quel moteur de recherche. Vous serez renvoyé vers les sites des BMW, Peugeot, Mazda et autre Renault… et vers des slogans faisant appel aux sensations, aux émotions que la conduite d’une berline, d’un coupé sport ou d’un SUV et censé nous procurer.

Un ressort sur lequel les constructeurs ne pourront plus jouer demain avec l’avènement du véhicule autonome. Des décennies de marketing automobile sont-elles à jeter à la poubelle ? On est impatient de voir comment les constructeurs vont négocier ce virage à 180 degrés et s’y prendre demain pour nous vanter le plaisir de ne plus conduire...

Patrick Déniel

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS