Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Comment SpaceX va perdre des millions avec un seul lancement

Léna Corot , , ,

Publié le , mis à jour le 25/08/2017 À 10H10

Vu sur le web Jeudi 24 août, SpaceX a envoyé le satellite Formosat-5 en orbite à l'aide de son Falcon 9. Non seulement la société d'Elon Musk ne va pas faire de profit sur ce lancement, mais en plus SpaceX se retrouve à payer des millions de sa poche, comme le relate Wired. Retour sur les péripéties qui conduisent SpaceX à payer ce lancement.

Comment SpaceX va perdre des millions avec un seul lancement
Jeudi 24 août, SpaceX a récupéré avec succès son lanceur Falcon 9.
© SpaceX/DR

Jeudi 24 août au soir, un Falcon 9 non reconditionné a envoyé en orbite le satellite Formosat-5. Ce satellite d’observation de la Terre conçu par l’Agence spatiale taïwanaise ne pèse que 475kg, relève Wired. Or le Falcon 9 a une capacité de transport 50 fois plus élevée.

Le lancement est visible à partir de 8''30

A l’origine le  Formosat-5 devait s’élancer en orbite en 2013 avec le Falcon 1e de SpaceX, un lanceur léger ayant une charge utile de 1 000kg, relate Wired. Le coût du lancement a alors été facturé 23 millions de dollars par SpaceX, selon le site Space Intel Report (en comparaison, actuellement le coût est de 62 millions de dollars pour un lancement avec un Falcon 9).

Arrêt du programme Falcon 1e

Mais en raison de la faible demande, SpaceX a arrêté le développement du Falcon 1e, concentrant ses efforts sur le développement du Falcon 9. A partir de ce moment, SpaceX a cherché un autre client afin d’envoyer un autre satellite en orbite à l’aide du Falcon 9 en même temps que le  Formosat-5.

SpaceX est entré en discussion avec la société Spaceflight pour envoyer ses satellites de type Sherpa en orbite en même temps que le Formosat-5, détaille Wired. Mais, en juin 2015, un Falcon 9 et une capsule Dragon ont explosés lors d’un lancement. L’été suivant, SpaceX a de nouveau perdu un Falcon 9 dans une explosion. Ces deux incidents ont poussé Spaceflight a trouver un autre lanceur.

Des délais qui coûtent chers à SpaceX

Malgré ces longs délais, l’Agence spatiale taïwanaise n’a pas changé d’avis et a décidé de rester avec SpaceX, contrairement à Orbital ATK qui a changé de société pour le lancement de son satellite. Toutefois, le contrat conclu entre les deux sociétés oblige SpaceX a reverser 1,25 % du coût du lancement à l’Agence spatiale taïwanaise pour chaque mois de retard, explique Wired.

Sans prendre en compte le fait que le lanceur soit réutilisable, combien SpaceX perd-il avec ce lancement ? SpaceX fait environ 40 % de profit sur un lancement commercial à 62 millions de dollars avec son nouveau Falcon 9, selon la société d’analyse Jefferies International citée par Wired. La société d’Elon Musk gagne donc 25 millions d’euros par lancement et en utilise 37 millions pour assurer le coût du lancement.

Avec les réductions appliquées en raison du retard, l’Agence spatiale taïwanaise paye beaucoup moins que les 23 millions de dollars dus à SpaceX au départ. Non seulement la société d’Elon Musk ne fait pas de profit, mais en plus SpaceX se retrouve à payer plus de 14 millions de dollars de sa poche pour ce lancement.
 

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

25/08/2017 - 09h23 -

Un falcon 9 produit à 37 millions de dollars. D'où vient ce chiffre? si c'est vrai on est loin du compte avec ARIANE 6
Répondre au commentaire
Nom profil

25/08/2017 - 22h58 -

Prix d'un lancement: $62 millions Coût de construction: ~$37 millions Prix facturé pour lancer Formosat-5: $23 millions Perte pour SpaceX: ~$14 millions SAUF QUE SPACEX A RÉCUPÉRÉ SON LANCEUR! Coût du lanceur: ~70% de la fusée, soit ~$26 millions Coût du 2e étage et de la coiffe: ~$11 millions Coût de remise en état du lanceur: ~$5 millions Suite à la récupération de son lanceur, le $14 millions de "perte" se transforme en gain. Autrement dit SpaceX n'a rien perdu. Il a juste fait moins de profit.
Répondre au commentaire
Nom profil

27/08/2017 - 12h49 -

Arrêtez un peu avec votre Ariane. Le lancement de satellites est en cours de privatisation et jamais un organisme étatique ou semi-étatique ne pourra être compétitif face à des sociétés privées. Si c'est une mauvaise chose pour Ariane c'est une excellente nouvelle pour la conquête spatiale, ce qui est autrement plus important.
Répondre au commentaire
Nom profil

29/08/2017 - 11h35 -

le problème, vois tu Jean, c'est que ARIANE est produite par une industrie qui est on ne peut plus privée avec des marges maousses dont le but est de maximiser ses profits sur les financements publiques. Il me semble que si ARIANE était vraiment dans le giron du public avec des salaires du public et une concurrence saine entre les fournisseurs industriels , elle couterait beaucoup moins chère. Il n'y aucune raison pour que les ingénieurs du public soit moins efficaces que ceux du privé. C'est un poncif dogmatique d'école de management que de croire le contraire. D'ailleurs les équipes du public sont souvent plus réduites que celles du privé pour des résultats equivalents.
Répondre au commentaire
Nom profil

27/09/2017 - 09h11 -

Ariann fournit des prestations toute fois différentes : 1/ Indépendance européenne, notamment pour les lancements de satellites stratégiques et militaires des pays partenaires du programme, souhaitant ne pas passer par les USA. 2/ Taux de réussite bien plus élevé que SpaceX ou que les autres opérateurs. 3/ Ariane n'est destiné qu'aux grosses charges, puisqu'on s'est doté de 2 autres lanceurs plus adaptés aux petites charges. Ariane n'aurait jamais perdu d'argent sur ce type de lancement, grace aux autres petits lanceurs. Le choix qui est fait avec Falcon 9 comme unique lanceur, est une économie d'échelle. Une seule offre permet de réduire les couts en général. Mais en particulier il peut arriver qu'un lancement ne soit pas rentable. Mais cela permet aux autres de l'être beaucoup plus. Bref économie d'échelle. Oui, si on ne regarde que ce lancement, il se pourrait qu'il ne soit pas rentable, mais je rejoints @Wirmish: Non à l'échelle globale le choix de SpaceX reste pertinent.
Répondre au commentaire
Lire la suite

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus