International

Comment Servier prépare l’après-Mediator

Gaëlle Fleitour , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Malgré des résultats en demi-teinte, le laboratoire pharmaceutique Servier poursuit d’importants investissements dans la R&D et la production en France. Mais doit miser sur les Etats-Unis et l’oncologie pour assurer son futur.

Comment Servier prépare l’après-Mediator
A Saclay, l'institut de recherche Servier réunira à partir de 2023 les 600 chercheurs du groupe actuellement répartis sur quatre sites en France.
© Wilmotte&Associés

Alors que le procès du Mediator se poursuit jusqu’à la fin avril, Servier planche activement sur la suite : les médicaments qu’il pourra demain mettre sur le marché. Les enjeux sont grands pour le laboratoire pharmaceutique français. Sur l’exercice 2018-2019 clos fin septembre 2019, il a vu son chiffre d’affaires grimper de 10,5% à 4,6 milliards d’euros, mais son Ebitda de 518 millions d’euros (en hausse de 6,2%) reste faible comparé à celui de ses concurrents. Et le résultat net de l’entreprise est à peine positif, à 400 000 euros, contre 110 millions d’euros l’an passé. Des résultats en demi-teinte qui s’expliquent notamment par les coûts d’intégration de l’activité oncologie de la biotech Shire.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte