Comment Sanofi va mettre ses usines à l'heure du numérique

Le premier laboratoire pharmaceutique français dévoile les dessous de son plan d'action pour mettre ses usines à la pointe du numérique. Il s'est associé à plusieurs partenaires, comme Microsoft, Infosys ou Engie. 

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Comment Sanofi va mettre ses usines à l'heure du numérique
A terme, les étapes clés de la production de médicaments devraient comprendre un volet numérique, comme ici, à Sisteron en France.

Les technologies avancent à grand pas et Sanofi ne compte pas être à la traîne. Le laboratoire pharmaceutique a décidé de convertir ses 75 usines du monde entier au numérique. Un objectif qui devrait être atteint d’ici à 2021. Pour y arriver, Sanofi compte investir 60 millions d’euros sur la période, soit environ 20 millions d’euros chaque année.

Six usines pilote testeront ce nouveau système. Parmi elles, celle spécialisée dans les médicaments chimiques à Sisteron dans les Alpes-de-Haute-Provence. Les autres se situent ailleurs dans le monde, en Chine, au Brésil ou aux Etats-Unis.

Capteurs connectés, intelligence artificielle, maintenance prédictive, tous ces outils intègreront bientôt les usines traditionnelles, si bien qu’après transformation, toute la chaîne de production pourra être observée en temps réel. Plus d’une dizaine de projets ont été lancés. Après une phase de tests, les plus concluants seront retenus pour être implantés sur les sites de production.

Engie et Microsoft comme partenaires

"Nous lançons, en partenariat avec Engie, un pilotage de notre consommation énergétique. Grâce à une détection en temps réel, cela nous permettra d’optimiser notre consommation d’énergie dans les usines. Selon nos évaluations, environ 10% de la facture pourrait être économisée", explique Philippe Luscan, le directeur industriel de Sanofi.

Au-delà de la consommation d’énergie, la numérisation des usines devrait aussi conduire à une meilleure garantie de leur sécurité, notamment grâce à un outil de reconnaissance faciale. "Cette fois, c’est un partenariat établi avec Microsoft. Il permettra de refuser l’accès à un site de production à un salarié qui aurait mal enfilé son équipement ou même une personne totalement étrangère à notre entreprise."

Un jumeau numérique pour garder un œil sur l’usine

La production elle-même pourrait être optimisée grâce à la mise en place de digital twins, des jumeaux numériques de l’usine. Concrètement, cette réplique numérique du site de travail permet de prévoir en temps réel le taux de rendement de l’usine ou de détecter une avarie rapidement. Pour cela, Sanofi a noué un partenariat avec Infosys, une société indienne de prestations informatiques. "Notre premier projet concerne un bioréacteur utilisé pour l’élaboration des vaccins. Ce sont des produits complexes à mettre au point et pour lesquels il faut une attention toute particulière", explique Subhro Mallik, à la tête de la division Life Science d’Infosys. "D’une part, les données recueillies par le système permettent de s’assurer que les machines fonctionnent correctement. Et d’autre part, le flux de production peut être adapté à tout moment." Le tout, sans mettre les pieds sur le site de production.

L’approvisionnement devrait, lui aussi, faire l’objet d’une mise à niveau 2.0. Un lifting qui s’étend jusqu’aux plus petits instruments, comme des boîtes de Pétri, ces petits récipients ronds utilisés en laboratoire, qui seront au cœur d’un projet de cobotique.

0 Commentaire

Comment Sanofi va mettre ses usines à l'heure du numérique

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Industrie pharmaceutique

VALVES SOUDABLES

OPS PLASTIQUE

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 30/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS