Comment rendre un système d'information éco-responsable ?

Un guide réalisé par l’Afnor propose aux entreprises d’évaluer leur éco-responsabilité dans l’usage et l’installation de leur système d’information. L’organisme de normalisation fournit également une série de recommandations, dont la principale est de rallonger la durée de vie des équipements.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Comment rendre un système d'information éco-responsable ?

L'Association française de normalisation (Afnor) publie un livre blanc dont le but est d’aider les entreprises à adopter une approche éco-responsable au niveau de leur système d’information. "Il s’agit à la fois d’un guide de bonnes pratiques et d’un outil d’évaluation destiné aux entreprises souhaitant limiter l’impact environnemental de leur système d’information", explique à L'Usine Nouvelle : Jean-François Legendre, responsable développement TIC à l’Afnor, et coordinateur du livre blanc.

Cet ouvrage de 48 pages, téléchargeable gratuitement, fournit tout d’abord des "indicateurs" permettant d’évaluer son niveau d’éco-responsabilité. L’entreprise doit par exemple mesurer son taux d’équipements bénéficiant d’un étiquetage écologique. "Il s’agit ici d’un équipement au moins conforme au niveau d’exigences de l’écolabel Européen ou de façon équivalente, de celles du label EPEAT 'exigence ARGENT' à une date donnée", peut-on lire dans le document.

Autres indicateurs : la consommation électrique annuelle par utilisateur, les performances énergétiques des centres de données exploités par l’entreprise, la quantité de déchets électriques et électroniques (DEEE) produite par an, la durée de vie moyenne des postes de travail informatiques ou encore le taux d’équipements effectivement éteints dans les plages horaires de non activité.

Augmenter la durée de vie des équipements

Une fois que l’entreprise a évalué son niveau d’éco-responsabilité, elle peut passer à l’étape suivante qui est la mise en œuvre de bonnes pratiques. L’Afnor propose des recommandations par type d’équipements, allant du poste de travail aux centres de données, en passant par les outils mutualisés que sont les imprimantes ou l’infrastructure télécom.

Principale consigne : augmenter la durée de vie des équipements et notamment celle des postes de travail informatique. "Pour réduire l’empreinte écologique d’un équipement, il faut en priorité allonger sa durée de vie active. L’empreinte écologique de ces équipements ne se limite pas, en effet, aux émissions de gaz à effet de serre sur la phase d’utilisation (…) il y a aussi sa fabrication", rappelle l’Afnor. La fabrication des composants informatiques est en effet très consommatrice en énergie. Et à cela s’ajoute l’assemblage et le transport jusqu’au lieu d’usage, souligne l’association. Autant donc en changer le moins souvent.

L’organisme de normalisation recommande également de choisir des centres de données offrant de bonnes performances énergétiques en comparant son PUE (Performance d’usage de l’énergie), mais aussi sa consommation annuelle en eau.

D’autres consignes concernent le fonctionnement quotidien de l’entreprise, à commencer par l’impression papier de documents. L’Afnor recommande de choisir du papier issu de forêts gérées durablement, préconise le recyclage des cartouches d’encre et une large mutualisation des imprimantes.

Un futur label d’entreprises Eco-TIC ?

Cette initiative de l’Afnor vise à combler l’absence de normes globales concernant l’impact environnemental des systèmes d’information des entreprises. "Il n’y a pas aujourd’hui de norme environnementale regroupant tous les éléments constituant un système d’information. Mais des travaux sont actuellement menés pour y parvenir d’ici peut être trois ans", poursuit Jean-François Legendre. En attendant, le livre blanc décrit les différentes normes "green-IT" déjà disponibles pour les composants des systèmes d’informations.

L’association réfléchit également à la mise en place future d’un label autour de l’éco-responsabilité des systèmes d’information. Il pourrait être géré par le Cigref, le club informatique des grandes entreprises, qui est partenaire de l’Afnor et a participé au livre blanc.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS