L'Usine Auto

Comment PSA a développé sa voiture low cost

, , , ,

Publié le

Entretien Guillaume Clerc, directeur marketing chez PSA, revient sur ce nouveau modèle Peugeot qui sera produit en Espagne à Vigo. La 301 sera commercialisée à partir de novembre en Turquie, avant d’élargir sa zone de commercialisation au Maghreb, aux pays d’Europe de l’Est, au Moyen Orient et à l’Afrique. De la conception à la production, l’organisation de la fabrication de la  301 a été pensée en terme de réduction des coûts et de compétitivité.

Comment PSA a développé sa voiture low cost

L’Usine Nouvelle - Comment avez-vous organisé la production pour réduire les coûts de revient de la Peugeot 301 ?
Guillaume Clerc - Nous avons réussi à réduire les coûts aussi bien à travers la conception que la production du véhicule. Concernant la conception, le nombre de pièces détachées est bien moindre que d’habitude. Leur diversité a baissé de 15%. La taille de la voiture aussi a été une des clés, puisqu’elle a permis d’utiliser des presses moyennes, qui optimisent la productivité.

Concernant la production, nous avons réussi à saturer et de diminuer ainsi l’ensemble des coûts fixes dédiés à la voiture. Le projet 301 a changé nos habitudes industrielles.

Avez-vous le projet de produire ailleurs qu’à Vigo ?
Nous allons aussi produire en Chine pour le marché chinois. Pour le marché du Moyen-Orient, d’Afrique ou d’Europe de l’Est, la production restera à Vigo. Depuis longtemps PSA est investi dans cette ville espagnole. Produire à Vigo a de nombreux avantages.

Tout d’abord c’est un port, on évite ainsi les coûts de logistique comme l’acheminement par train des véhicules et la production espagnole coûte moins chère qu’outre-Pyrénées. Le coût horaire pour la production d’une voiture revient entre 20 et 22 euros.

Sur quelle plateforme se place la 301 ?
Nous avons conçu ce modèle sur la plateforme 1 de PSA, c’est à dire la même que celle de la 208. Cette plateforme sert à la conception des petites voitures, mais pour la 301, nous avons augmenté l’empâtement et élargi les voies afin de développer le volume d’habitabilité du véhicule.

La 301 est-elle un modèle low-cost ?
Si votre définition du low-cost, c’est une voiture pas chère dans laquelle on a supprimé certaines prestations, alors non, la 301 n’est pas une low-cost. Il s’agit d’un modèle de C-entries, dans lequel on a injecté beaucoup de modernité. La 301 est moderne par son style mais aussi par sa technologie. Elle bénéficie d’une motorisation nouvelle génération OB2M, soit un moteur trois cylindres de 72 chevaux.

Ce véhicule sera-t-il commercialisé en France ?
Nous n’avons pas le projet d’un marché en France. En France, la gamme aurait du mal à trouver sa place. Le modèle, une berline compact tri-corps, n’est pas adapté aux besoins locaux, plus habitués à des bi-corps. Par son nom, la 301 introduit une nouvelle politique : le 3 signifie "C-Entries", le 0 représente la marque Peugeot, et le 1 symbolise un nouveau marché.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte