PME-ETI

Comment payer moins d'ISF ? Investir dans des start-up

Sylvain Arnulf

Publié le

Les contribuables assujettis à l’ISF peuvent voir leur cotisation réduite de 50% en échange d’investissements dans des PME. Encore faut-il connaître cette mesure et savoir où investir. Maddyness, Fundme et Business Angel France ont sélectionné dix start-up prometteuses.

Comment payer moins d'ISF ? Investir dans des start-up © Fotolia

D’un côté, des contribuables éligibles à l’ISF qui aimeraient bien réduire le montant de leur chèque adressé aux impôts. De l’autre, des jeunes entrepreneurs en quête de financements pour leurs projets. Ces deux mondes ont bien failli ne plus se rencontrer, puisque le gouvernement a envisagé de réduire drastiquement cette niche fiscale avant de se raviser face à la révolte des "Pigeons". Reste que le dispositif d’exonération de 50% de l’ISF en échange d’investissements dans une PME reste largement méconnu.

Appel a projets

Maddyness, Fundme et Business Angel France se sont donc emparé du sujet. Ils ont lancé un appel à projets aux créateurs de PME pour les aider à lever des fonds ISF. L’initiative a soulevé l’enthousiasme des jeunes entrepreneurs : plus de 50 dossiers ont été reçus. Dix ont été sélectionnés pour aider les contribuables assujettis à l’ISF à faire leur choix. Une liste loin d’être exhaustive, tant les projets prometteurs sont nombreux.

Mode, cuisine et aperos

Parmi les dix PME mises en avant, on trouve un générateur de listes de courses intelligent (Hop!liste), un agrégateur de recettes de cuisine (Cookbook), un service de livraisons d’apéros à Paris (L’Appero), un comparateur de billetterie culturelle en ligne (Bestofticket), une plateforme de crowdfunding spécialisée dans la mode (I am la mode) ou encore un fabricant de mobilier nomade pour la maison ou le bureau (Fugu).

Les contribuables ont jusqu’à ce lundi 27 mai pour remplir leur déclaration de revenus en version papier. Et donc spécifier, pour ceux qui le désirent, la ou les PME qu’ils veulent soutenir en échange d’un rabais sur leur impôt sur la fortune.

Sylvain Arnulf

 

Réagir à cet article

3 commentaires

Nom profil

27/05/2013 - 14h19 -

Merci pour cet article,
Effectivement, il existe plusieurs moyens pour défiscaliser. Le crowdfunding en actions (crowdequity) est un excellent moyen d'investir "en direct" et rapidement dans des startups et PME.
A ce titre, des plateformes comme Particeep.com proposent des outils pour les investisseurs.
En définitive, la défiscalisation, peut être une motivation d'investissement, mais placer de l'argent dans une PME à fort potentiel est surtout l'occasion de contribuer à l'économie.
Répondre au commentaire
Nom profil

27/05/2013 - 10h26 -

C'est une belle initiative de la part de ces 3 sociétés. Pour ma part, j'effectue des dons aux associations pour réduire le montant de mon ISF. Je donne chaque année à la Fondation FSJU, reconnue d'utilité publique, qui soutient des programmes sociaux, et éducatifs en France et en Israël.
Répondre au commentaire
Nom profil

27/05/2013 - 09h36 -

Bonjour amis lecteurs,
Des groupements d’investisseurs proposent un rapprochement entre imposés ISF et PME : c’est une très bonne chose. Cependant, ce mécanisme existe déjà : OSEO Capital PME a pour mission ce rapprochement.
Cette mission menée par des groupements privés a-t-elle plus de chances de réussite que si elle était menée par un organisme public ?
OSEO, BPI, où es-tu ? que fais-tu ?
Salutations
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte