Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Comment les dépenses liées à l'automobile pèsent dans le budget des Français

Rémi Amalvy , ,

Publié le

Vu sur le web Les voitures coûtent de plus en plus cher... pour de plus en plus de Français (et pas seulement les Gilets jaunes). C'est ce que constate le cabinet Kantar dans la dernière édition de son étude annuelle "Les Français et l'automobile", selon le Parisien.

Comment les dépenses liées à l'automobile pèsent dans le budget des Français
88% des français surveillent de près les dépenses liées à leurs véhicules

Alors que le mouvement des "Gilets Jaunes" tente de poursuivre la mobilisation, les dépenses liées à la voiture sont de plus en plus lourdes pour une part croissante de Français, selon la dernière édition de l’étude annuelle "Les Français et l’automobile" du cabinet Kantar pour le site de vente automobile en ligne Aramisauto. Un budget grandissant qui contraindrait même certains d'entre eux à limiter leurs déplacements.

Les résultats de cette étude, réalisée en avril 2019 auprès d'un échantillon de 1 007 personnes et que Le Parisien a pu consulter, sont peu nuancés. 73% des interrogés estiment indispensable de posséder une voiture. Ils sont 87% à penser de même en zone périurbaine, et même 95% en campagne, parent pauvre du développement des transports en commun.

En conséquence, 88% des sondés surveillent de très près les dépenses liées à leurs véhicules. 54% disent être obligés de changer leurs habitudes, et 46% de ces derniers en viennent à limiter, voire annuler, certains de leurs déplacements. Lorsqu’ils n’ont pas le choix, ils sont 40% à tenter de limiter le nombre de kilomètres parcourus, en alternant, lorsque cela est possible, avec une autre méthode de transport.

Des concessions sur les autres dépenses

L’augmentation des prix de vente des voitures force à faire des choix. 30% de l’échantillon se voit contraint de réduire certaines dépenses pour acheter un nouveau véhicule. Parmi ceux-ci, 29% ont diminué les loisirs et les sorties, 42% les achats de vêtements, et 53% les vacances. 51% des sondés ont dû choisir une gamme de modèle inférieure à leurs envies. 44% envisagent le low-cost et 38% préfèrent se rabattre sur l’occasion.

Pour pouvoir changer de véhicules, les ménages se tournent de plus en plus vers les aides à la conversion, qui ont été ouvertes au marché de l’occasion en 2018 et peuvent atteindre 5 000 euros pour les budgets les plus modestes. L’Etat a ainsi versé 377,3 millions d’euros à plus de 208 000 bénéficiaires l'an dernier, soit respectivement 12 et 26 fois plus qu’en 2017.

Selon l’Insee, la mobilité, qui inclut la voiture, reste l’un des principaux postes de dépenses en France, tout juste derrière le logement et l’alimentation.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle