Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Comment le secteur aérien vise le zéro accident

Olivier James , , , ,

Publié le , mis à jour le 06/06/2019 À 15H23

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

A la une À force de normes et d’innovations, le transport aérien a atteint un niveau de sécurité historique. Mais cette performance est fragile, alors que s’accumulent dans le ciel de multiples défis.

Comment le secteur aérien vise le zéro accident
La phase d’atterrissage étant la plus critique lors d’un vol, les avionneurs réalisent des tests dans des conditions climatiques extrêmes.

"La tolérance au risque n’est plus la même que celle d’il y a quarante ans." La phrase, glissée par un dirigeant de l’industrie aéronautique, résume à elle seule l’impératif de tout le secteur : la démocratisation du transport aérien va de pair avec une baisse continue du nombre d’accidents. Il n’y a qu’à voir les réactions en chaîne des passagers, après le crash d’Ethiopian Airlines le 10 mars, cinq mois après celui de Lion Air, cherchant à éviter de monter dans un Boeing 737 MAX 8, avant que tous les appareils ne soient cloués au sol… "Dès le milieu du XXe siècle, les acteurs du transport aérien se sont rendu compte que pour assurer la pérennité de l’aviation, le niveau de sécurité devait s’améliorer", rappelle Yannick Malinge, le directeur de la sécurité d’Airbus.

Si l’émotion est vive après chaque accident, elle ne doit pas occulter le niveau historique de sécurité atteint par le transport aérien : il s’est établi à 0,14 accident mortel par million de vols en 2018, suivant une courbe en décroissance continue depuis les débuts de l’aviation commerciale moderne. "Ce taux a baissé en moyenne de 9 % par an ces trente dernières années", précise Patrick Cipriani, le directeur de la sécurité à la Direction générale de l’aviation civile (DGAC).

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle