Comment le principe actif de Doliprane, Efferalgan et Dafalgan s'est retrouvé délocalisé en Chine et aux Etats-Unis

Relocaliser toute la production du paracétamol sous trois ans? C'est le projet lancé par le gouvernement le 18 juin, avec l'aide des industriels français Sanofi, Upsa et Seqens. Si le médicament final - vendu sous les marques Doliprane, Efferalgan et Dafalgan - est bien produit en France, son principe actif a été délocalisé depuis bien longtemps, et il n'est pas le seul... Mais les acteurs français se mobilisent. Notre enquête.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Comment le principe actif de Doliprane, Efferalgan et Dafalgan s'est retrouvé délocalisé en Chine et aux Etats-Unis
L’Efferalgan et le Dafalgan sont assemblés par Upsa en Nouvelle-Aquitaine, à Agen et au Passage d’Agen (Lot-et-Garonne).

Relocaliser toute la production du paracétamol sous trois ans? C'est le projet émis par le gouvernement jeudi 18 juin. Antidouleur le plus vendu au monde et la base des trois médicaments les plus prescrits en France : le paracétamol a une fois de plus prouvé son efficacité durant la crise du Covid-19. Les autorités ont elles-mêmes recommandé aux malades d’en prendre en cas de fièvre. Doliprane, Efferalgan et Dafalgan, les trois antalgiques en question se sont donc arrachés, faisant craindre une pénurie à l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé, qui, dès le 18 mars, a restreint leur vente à une seule boîte par patient sans symptôme et à deux par personne en présentant.

L’information, certes noyée dans l’actualité liée à la pandémie, n’a cependant pas manqué d’interpeller le grand public : le Doliprane est vendu par Sanofi - et fabriqué dans ses usines de Lisieux (Calvados) et Compiègne (Oise), l’Efferalgan et le Dafalgan par Upsa. Les deux derniers sont même assemblés en Nouvelle-Aquitaine, à Agen et au Passage d’Agen (Lot-et-Garonne), où les usines ont tourné à 100 % de leur capacité durant le confinement, produisant jusqu’à 1 million de boîtes par jour.

Perte de souveraineté depuis 2008

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

  • Innovations
  • Relocalisations / Made in France
  • Transitions écologique et énergétique
  • Transformation numérique

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS
SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L’USINE NOUVELLE!
visuel hors abonnement

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
visuel hors abonnement