Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Comment le leader marocain de la monétique HPS veut s'appuyer sur le géant indien Tech Mahindra

, , ,

Publié le

Entretien Hightech Payment Systems (HPS), société marocaine spécialisée dans les systèmes électroniques de paiement a signé le 10 juin un partenariat avec le groupe informatique indien Tech Mahindra. Enjeu pour le marocain, étoffer son réseau commercial et se développer en Asie. Entretien avec Brahim Berrada, directeur général de HPS.

Comment le leader marocain de la monétique HPS veut s'appuyer sur le géant indien Tech Mahindra
Brahim Berrada est directeur général de l'éditeur marocain de logiciels Hightech Payment Systems
© HPS

Commercial et technique. Ce sont les deux volets de l'accord de partenariat conclu le 10 juin entre la société marocaine HPS, spécialiste des progiciels de paiement électronique et le fournisseur de solutions informatiques indien Tech Mahindra.

Ce partenariat "extrêmement important" permet à Tech Mahindra de mettre à la disposition de ses clients "une solution de traitement des paiements reconnue au niveau mondial", selon le communiqué commun des deux sociétés.

L'Usine Nouvelle a demandé à Brahim Berrada, directeur général adjoint de HPS, basé à Casablanca d'expliquer les axes de cet accord et ses retombées attendues.

 

étoffer sa force commerciale

L'Usine Nouvelle : En quoi consiste l'accord signé entre votre société HPS et le groupe indien Tech Mahindra ?

Brahim Berrada, : C'est d'abord un contrat de partenariat. Il permet d'un côté à HPS d'étoffer sa force commerciale. D'un autre côté, de pouvoir s'appuyer sur un réseau de partenaires intégrateurs ou éditeurs de solutions complémentaires à notre activité qui vont proposer à leurs clients des solutions de paiement basés sur notre solution.

Quel sera le rôle dévolu à Tech Mahindra ?

Désormais Tech Mahindra devient membre à part entière de notre réseau de partenaires. Il fera appel à nous pour signer soit directement un contrat de licence [avec les utilisateurs ndlr] contre une commission d'apporteur d'affaires ou aller carrément jusqu'à l'intégration de la solution avec l'installation, le paramétrage et l'accompagnement du client. Dans ce cas, nous ne vendrons que la licence.

Tech Mahindra peut-elle assurer dès maintenant la partie ingénierie ?

Elle le fera plutôt dans un second temps. Il faut un certain délai pour que Tech Mahindra puisse prendre en charge la partie technique. Pour faire face à un client, définir ses besoins, et s'occuper de l'ingénierie, il faut d'abord être formé à nos solutions.

Le partenariat comprend-il un volet financier ?

Pas au départ. Tant qu'il n'y aura pas de contrat signé, il n'y a aucun élément financier à prendre en compte.

Comment a été définie la commission de Tech Mahindra dans ce cas ?

Ces données particulières restent confidentielles... Elles rentrent cependant dans le cadre habituel des contrats que nous signons et qui comprennent un barème en fonction du volume d'affaires réalisé, du niveau d'engagement du partenaire et d'objectifs à atteindre.

Notoriété, visibilité et implantation

Qu'est-ce qui a favorisé la signature de ce contrat ?

HPS a des relations de longue date avec certains responsables de Tech Mahindra. Notre notoriété provoquée par les études de Gartner au sujet de notre solution Power CARD, la visibilité apportée par certains clients (American Express Middle East, Crédit Agricole, HP...) qui ont choisi cette solution et l'implantation dans différents pays ont fait le reste.

Un des géants indiens de l'IT
Tech Mahindra est un des premiers groupes informatiques indiens (BPO, intégration, etc...) à coté de TCS ou Infosys. Basé à Bombay, c'est une filiale du grand conglomérat Mahindra qui emploie 89 500 salariés. Présent dans 51 pays, Tech Mahindra a enregistré en 2013 un chiffre d'affaires de 3,09 milliards de dollars (+17,7%) et un Ebitda de 687 millions de dollars (+22%).

Pourquoi un groupe indien ?

L'Asie d'une manière globale est une région de développement à moyen terme importante pour HPS. Ce contrat rentre dans le cadre de cette stratégie.

Qu'en attendez-vous en termes d'objectifs ?

En 2014, avoir un partenaire parfaitement formé autour de nos solutions. La première année sera une année de construction. Il est important pour nous de rendre ce partenaire indépendant pour promouvoir nos solutions et pouvoir accompagner les clients de la manière la plus efficace possible.

"Dubai sera en charge de Tech Mahindra"

Comment comptez-vous mobiliser les ressources humaines nécessaires ?

Notre structure commerciale basée à Dubai sera en charge de Tech Mahindra d'une manière permanente. Concernant la formation de nos partenaires, c'est notre entité HPS Academy qui s'occupe de ces aspects.

Et sur le plan technique…  

HPS Academy accompagne la formation de nos partenaires sur le plan technique de la monétique appuyée par la direction produits.

Avez-vous une idée du volume d'affaires attendu à la suite de la signature de ce partenariat ?

Un travail d'évaluation en ce sens est en cours. Il déterminera les objectifs à court et moyen terme. Pour cela, nous avons au préalable pris le temps pour comprendre le fonctionnement de chacune des structures impliquées chez HPS et Tech Mahindra de façon à mieux appréhender les synergies pouvant être mises en place. Des données chiffrées pourront être communiquées lorsque les premières opportunités seront concrétisées !

Propos recueillis par Nasser Djama

HPS, rentabilité en hausse
Créée en 1995, HPS opère dans les systèmes électroniques de paiement multi-canal, y compris mobile. Cotée à la Bourse de Casablanca depuis 2006, son cours a pris 6% à l'annonce de cet accord. PowerCARD sa solution phare est une plateforme intégrée utilisée par plus de 320 institutions financières dans le monde et couvre toute la chaine de valeur du paiement électronique sur une seule plateforme. HPS est présent dans plus de 70 pays sur les 5 continents. En 2013, son chiffre d'affaires s'est élevé à 279 millions de dirhams (25 millions d'euros) avec un résultat net consolidé de 25 millions de dirhams (+36%). Il est en relation d'affaires ou de partenariat avec notamment IBM, HP, Oracle, Sun, CGI, ou Visa. HPS emploie plus de 200 personnes. Ses concurents marocains sont les sociétés S2M et M2M.

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle