Comment le Japon compte éliminer les véhicules à essence d'ici 2030

Le Japon a présenté sa "stratégie de croissance verte", centrée sur les secteurs de l'automobile et de l'hydrogène. Et compte s'inspirer des critères ambitieux de l'Union européenne, notamment en matière de réduction des émissions polluantes.

Partager
Comment le Japon compte éliminer les véhicules à essence d'ici 2030
En 2010, Nissan avait lancé sa toute première voiture tout électrique, la Leaf, au Japon.

Le Japon prévoit d'interdire tous les véhicules à essence au cours des 15 prochaines années, a annoncé son gouvernement le 25 décembre en dévoilant la feuille de route de son plan visant à atteindre la neutralité carbone et à générer près de 2 000 milliards de dollars par an de croissance verte d'ici 2050.

Cette "stratégie de croissance verte", centrée sur les secteurs de l'automobile et de l'hydrogène, s'inscrit dans le cadre du plan présenté en octobre 2020 par le Premier ministre Yoshihide Suga, qui souhaite aligner le Japon sur les critères ambitieux de l'Union européenne et de la Chine, notamment en matière de réduction des émissions polluantes.

A LIRE AUSSI

IFP Energies nouvelles exporte (déjà) sa technologie de recyclage chimique au Japon

Véhicules hybrides et à pile à combustible

Ce plan prévoit ainsi d'interdire la vente de nouveaux véhicules à moteur thermique (essence ou diesel) d'ici mi-2030, en les remplaçant par des véhicules électriques, notamment des véhicules hybrides et à pile à combustible. Comment ? Le gouvernement japonais mise dans les dix prochaines années sur une réduction de 50% du coût des batteries des véhicules électriques.

A LIRE AUSSI

[Sortie d’usine] La Nissan Leaf, pionnière de l’électrique, passe la barre des 500 000 véhicules produits

Conscient que sa consommation nationale d'électricité devrait augmenter de 30 à 50% d'ici 2050, il entend aussi revoir ses sources d'approvisionnement, en utilisant "autant que possible" les énergies renouvelables. Ces dernières devraient ainsi représenter 50 à 60% des sources d'énergie du pays d'ici 2050, contre moins de 20% aujourd'hui, en misant notamment sur le développement de l'éolien en mer, avec un objectif de production de 45 gigawatts d'ici 2040 contre 0,02 gigawatt actuellement.

Moins recourir à l'énergie nucléaire

A LIRE AUSSI

Le français Naval Energies vogue vers la filière de l’éolien flottant au Japon

Le Japon entend en parallèle réduire sa dépendance à l'égard de l'énergie nucléaire: les centrales nucléaires et thermiques - équipées de systèmes de captage du CO2 - ne fourniraient plus que 30 à 40% de l'approvisionnement en électricité en 2050, les 10% restants devant être produits à partir d'hydrogène et d'ammoniac.

A LIRE AUSSI

Selon l'AIE, en 2025, les énergies renouvelables seront la principale source d’électricité dans le monde

L'Etat, qui offrira des allègements fiscaux et autres incitations financières aux entreprises, entend générer 90 000 milliards de yens (870 milliards de dollars) de croissance économique supplémentaire par an d'ici 2030 à travers les investissements dans la croissance verte et 190 000 milliards ($1 800 milliards) d'ici 2050.

Un fonds "vert" de 2.000 milliards de yens soutiendra les investissements des entreprises dans les technologies vertes.

avec Reuters (Kaori Kaneko; avec la contribution de RitsukoShimizu, Yuka Obayashi et Aaron Sheldrick; version française Jean-Michel Bélot)

0 Commentaire

Comment le Japon compte éliminer les véhicules à essence d'ici 2030

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

94 - Champigny-sur-Marne

Acquisition de matériels de nettoyage

DATE DE REPONSE 16/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS