Tout le dossier Tout le dossier

Comment la vie est apparue sur Terre ? Une équipe de la mission Rosetta donne une partie de la réponse, grâce à une comète artificielle

Comment la vie est-elle apparue sur Terre ? La question agite les scientifiques depuis plusieurs siècles. Une équipe interdisciplinaire française pourrait avoir trouvé un élément de réponse à la question en mettant en évidence la formation de molécules de la famille des sucres, éléments essentiels à l’apparition de la vie, dans des glaces similaires à celles présentes dans l’espace.

Partager
Comment la vie est apparue sur Terre ? Une équipe de la mission Rosetta donne une partie de la réponse, grâce à une comète artificielle
Les scientifiques attendent beaucoup des résultats de la mission Rosetta pour prouver la formation de sucres et d'acides aminés dans les glaces cométaires.

Une équipe interdisciplinaire de l’Institut d’astrophysique spatiale (CNRS/Université Paris-Sud) et de l’Institut de chimie de Nice (CNRS/Université de Nice) a mis en évidence pour la première fois en laboratoire la formation de molécules organiques de la famille des sucres à partir de glaces similaires à celles présentes dans les nuages denses du milieu interstellaire. Ces sucres sont des précurseurs des ribonucléides, briques élémentaires de la vie, entrant dans la composition de l’ARN.

De la glace interstellaire simulée

Pour mettre en évidence la possibilité de formation de ces sucres dans l’espace, les chercheurs ont recréé en laboratoire des glaces similaires à celles rencontrées dans les comètes et les astéroides. « Nous avons utilisé un mélange d’eau, de méthanol et d’ammoniaque », explique Cornelia Meinert, chercheur à l'Institut de chimie de Nice. « Les chercheurs de l'Université Paris Sud les ont ensuite soumis la glace aux conditions physiques représentatives du milieu interstellaire (- 261°C, vide poussé, NDLR) et à un rayonnement ultraviolet, à partir duquel nous avons obtenu quelques microgrammes de matière organique artificielle. Les échantillons ont enfin été analysés au laboratoire de Nice, grâce à un système de chromatographie à deux colonnes (dite chromatographie multidimensionnelle) très performant ».

Dix composés organiques différents appartenant à la classe des aldéhydes ont été ainsi identifiés, parmi lesquels le glycolaldéhyde et le glycéraldéhyde, deux espèces de la famille des sucres. Or ces deux espèces sont des précurseurs dans la synthèse des ribonucléotides, eux-mêmes précurseurs pour la formation d’ARN. Grâce à cette découverte, les chercheurs montrent que les glaces extraterrestres sont le lieu de formation d’un ensemble diversifié de molécules organiques nécessaires à la vie. En outre, les résultats obtenus par l’équipe décrivent des processus valables dans tout l’univers, et non seulement dans notre système solaire. Ces résultats complètent les recherches effectuées précédemment par la même équipe, qui avaient conduit à l’observation d’une production d’acides aminés, d’autres briques élémentaires nécessaires à la vie, à partir desquels sont formés les protéines. En vingt ans de recherches, les chercheurs de l’Université ont ainsi réussi à isoler trente acides aminés sur des "comètes artificielles".

La mission Rosetta chargée de découvrir les mêmes molécules in situ

Il reste toutefois pour donner toute leur ampleur à ces résultats à montrer que ces mêmes molécules existent bel et bien dans les glaces interstellaires. C’est le but de la mission Rosetta, dont l’Université est partie prenante, et des mesures qu’elle pourra effectuer à partir des prélévements faits dans le sous-sol de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko par le robot Philae. Celle-ci est équipée d’un instrument, Cosac, spécifiquement chargé de prélever les molécules de la comète. Il est constitué d’un spectromètre de masse analysant les échantillons issus du gaz de la comète, et du gaz obtenu à partir des forages du sous-sol. Un système de chauffage des échantillons dans un four, jusqu’à 600°C, permet d’observer la composition moléculaire des gaz. « Nous attendons les résultats de la mission Rosetta, conclue Cornelia Meinert, qui doit confirmer que les molécules sont vraiment là, pour supporter la théorie selon laquelle toutes les molécules sont dans l'espace. Si c'est la cas, alors le processus marche dans tous l'espace ».

Si la mission permettait de découvrir des acides aminés et des aldéhydes, nous n’aurions pas pour autant la preuve que la vie est apparue sur terre par cette voie. En revanche, nous saurions que partout dans l’espace, les molécules nécessaires à la vie peuvent également se former, et éventuellement essaimer, ou avoir essaimé, sur une autre planète.

Pics de détection des sucres et aldéhydes issus de l'évoltion des analogues de glaces pré-cométaires (PNAS-2015) (crédits : Cornelia Meinert, CNRS-Institut de Chimie)

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

New Space

Réveil de Philae : « C’est la preuve qu’il est encore possible de rêver ! »

New Space

Rosetta : bilan d'étape avec Francis Rocard, du CNES

New Space

La mission Rosetta du Japon : Hayabusa 2 est en route vers l'astéroïde 1999 JU3

Côté Labos

Mise à nu de la comète Tchouri par la sonde Rosetta

New Space

Rosetta : sa mission accomplie, Philae s'est endormi

New Space

Mission Rosetta : Philae est bien stabilisé après un atterrissage chaotique

New Space

Mission Rosetta : comment l'ESA prépare l'atterrissage de Philaé

New Space

Rosetta : l'ESA a choisi le site d'atterrissage de Philae

New Space

Mission Rosetta : la part de la France dans Philae

New Space

Les 3 prouesses de la mise en orbite de Rosetta

New Space

Messenger, l'homologue américain de Rosetta fête aussi ses dix ans

New Space

Rosetta : les cinq sites potentiels d'atterrissage de Philaé ont été choisis

New Space

LIVE TWEET - Philae : la descente très technique du petit robot de Rosetta sur sa comète

New Space

La sonde spatiale européenne Rosetta offre une visualisation 3D de la comète qu'elle frôle

New Space

Mission Rosetta : le site d'atterrissage de Philae s'appelle Agilkia

New Space

Rosetta : l’atterrissage de Philae sur la comète s’annonce délicat

New Space

Rosetta : la sonde de l'ESA sort du sommeil

New Space

Philae : quand le succès tient dans une batterie à 35 €

Côté Labos

Mission Rosetta : l'eau de nos océans ne vient pas seulement des comètes

Côté Labos

Rosetta : Tchouri a sans doute perdu son manteau de poussières

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS