Comment la France veut gagner sa souveraineté dans les protéines végétales

Les professionnels des protéines végétales attendent des arbitrages sur leur plan de filière, destiné à améliorer la capacité de la France à subvenir à ses besoins.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Comment la France veut gagner sa souveraineté dans les protéines végétales
Depuis quelques années, les tourteaux de soja importés pour l’alimentation animale sont remplacés par des tourteaux de colza produits en Europe.

Ils étaient annoncés à l’automne. C’est désormais en février, au Salon international de l’agriculture (SIA), à Paris, que la filière des protéines végétales s’attend à découvrir les arbitrages ministériels sur son devenir. Le lieu même où, il y a un an, Emmanuel Macron invitait les professionnels à se structurer et à proposer des pistes pour accroître la production française. "On doit recréer la souveraineté protéinique. L’Europe doit être capable de produire ses propres protéines, pour elle-même, pour consommer, comme pour les éleveurs", a de nouveau martelé le Président fin août, lors du G7 organisé à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques).

"C'est vrai qu'on en parle assez peu", a reconnu le 14 janvier dernier le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume, interrogé par L'Usine Nouvelle, à l'occasion de la présentation du SIA 2020. "L'autonomie protéique annoncée au G7 en a surpris plus d'un. Nous

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

  • Innovations
  • Relocalisations / Made in France
  • Transitions écologique et énergétique
  • Transformation numérique

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Partager

NEWSLETTER Agroalimentaire
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    AVRIL
ARTICLES LES PLUS LUS
SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L’USINE NOUVELLE!
visuel hors abonnement

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
visuel hors abonnement