Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Comment la France se prépare aux failles de sécurité des futurs réseaux 5G

Hassan Meddah ,

Publié le

L'Agence nationale pour la sécurité des systèmes d'information (ANSSI) travaille avec les opérateurs et les équipementiers télécoms pour s'assurer de la résistance aux cyberattaques des futurs réseaux 5G. Dans les cas extrêmes, l'agence pourrait refuser le déploiement de certains équipements.

Comment la France se prépare aux failles de sécurité des futurs réseaux 5G
Guillaume Poupard, directeur général de l'ANSSI, veut des garanties des fournisseurs de réseaux 5G sur leur capacité à résister aux cyberattaques.
© photo pascal Guittet

Avant même d'exister, les réseaux de téléphonie mobile 5G font beaucoup parler d'eux. Pas uniquement pour leurs performances qui permettraient de télécharger du contenu Internet à très haut débit sur les smartphones, mais aussi pour leur vulnérabilité informatique liée aux équipements déployés. Une mise en garde effectuée.

Le patron de l'ANSSI (Agence nationale pour la sécurité des systèmes d'information) s'est exprimé mercredi 10 octobre, à l'occasion de son discours d'ouverture des Assises de la sécurité informatique. Une manifestation qui se tient à Monaco jusqu'au 13 octobre, et qui réunit à la fois des fournisseurs de solutions de cybersécurité ainsi que de nombreux responsables de la sécurité informatique des grandes entreprises françaises.

L'exclusion par les Etats-Unis et l'Australie de l'équipementier chinois Huawei, qui ne pourra être un fournisseur de leurs opérateurs locaux invoquant des impératifs de sécurité nationale, est-elle justifiée? "Ce n'est pas la position de la France. Tout n'est pas noir, tout n'est pas blanc. Il faut une véritable exigence pour éviter que ces réseaux télécoms ne deviennent notre talon d'Achille", a averti toutefois Guillaume Poupard.

Des antennes-relais piratables

Les experts de l'ANSSI sont mobilisés auprès des opérateurs et des équipementiers télécoms pour s'assurer de la robustesse de leur offre."La 5G pose de nouvelles questions. Au-delà des performances et des technologies, c'est vraiment l'architecture des réseaux des opérateurs qui est complètement bouleversée", expliquait Guillaume Poupard. En fait, les traitements sensibles, qui historiquement étaient concentrés dans le cœur des réseaux, sont réalisés aux extrémités de cette infrastructure, au niveau des antennes-relais.

"Si les antennes sont intelligentes, elles sont attaquables et capables de faire des choses qu'on ne veut pas qu'elle fassent. Il faut qu'on aille voir cette sécurité, quitte à travailler avec les équipementiers. Dans les cas les plus extrêmes, l'ANSSI s'accorde le droit de refuser que certains de ces équipements soient déployés en France", a prévenu Guillaume Poupard.

Les télécoms, un secteur d'importance vitale

Pour qu'un équipement télécoms sensible puisse être déployé sur le territoire national, il doit en effet bénéficier d'une autorisation du Premier ministre, signée par le directeur général de l'ANSSI. L'agence considère le secteur des télécommunications d'importance vitale pour la nation au même titre que l'énergie. "Couper les réseaux télécoms, cela revient à couper l'électricité en termes d'impact sur la société, l'économie", a rappelé Guillaume Poupard. Selon lui, cette vigilance vaut à la France de disposer des réseaux de télécommunications avec un niveau de sécurité largement supérieur à la moyenne.

L'agence a rappelé également les grandes entreprises à leur responsabilité: pour protéger leurs secrets, à elles de déployer leurs propres solutions de confidentialité et de protection de leurs données sensibles qui circulent sur les réseaux.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle