L'Usine Energie

Comment l'ASN veille à la sécurité des centrales nucléaires après un séisme

Rémi Amalvy , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

L'autorité de sûreté nucléaire a donné son accord pour le redémarrage des réacteurs de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse (Ardèche), à l'arrêt depuis novembre à la suite d'un séisme dans la région. Selon des critères détaillés par l'agence, EDF doit déterminer avant mars 2020 si des renforcements doivent être effectués.

Comment l'ASN surveille les centrales nucléaires après un séisme
Les réacteurs du site de centrale de Cruas ont repris leur activité.
© EDF

Le 11 novembre dernier, un séisme de magnitude 5,4 a touché les départements d'Ardèche et de la Drôme, provoquant quatre blessés, dont un grave. Le tremblement de terre s'est produit à 11h52, près du Teil (Ardèche), à environ 10 kilomètres de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse (Ardèche) et environ trente kilomètres de la centrale du Tricastin (Drôme).

Si, selon la préfecture, aucun dommage majeur n'a été rapporté, EDF a arrêté, suivant le principe de précaution, trois réacteurs nucléaires à la centrale de Cruas-Meysse. Aucun dégât apparent n'a été constaté, mais des vibrations ont été enregistrées. L'autorité de sûreté nucléaire (ASN) a fini par donner son accord pour la remise en service des réacteurs 2 et 4 le 6 décembre, puis pour le réacteur 3 le 11 décembre. Elle publie également une note d'information portant sur les conséquences de cet événement et pour faire le point sur la résistance des centrales françaises.

Pas d'urgence à Cruas et Tricastin

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte