Comment Innate Pharma s’est transformée pour séduire les géants mondiaux du médicament

Depuis quelques jours, elle est la star de la Bourse. La biotech marseillaise Innate Pharma vient de signer un juteux partenariat avec AstraZeneca, grâce à un repositionnement réussi. Décryptage.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Comment Innate Pharma s’est transformée pour séduire les géants mondiaux du médicament

Vendredi 24 avril, la petite biotech marseillaise Innate Pharma a frappé fort en annonçant un accord avec le laboratoire britannique AstraZeneca, un des grands mondiaux de la pharmacie, faisant flamber son cours de Bourse sur Euronext. Rien d’étonnant, car le partenariat bouclé avec AstraZeneca valorise largement le Français.

Il recevra 250 millions de dollars en partageant le développement et la commercialisation de son anticorps baptisé IPH2201, qui sera combiné avec un autre anticorps du laboratoire britannique pour tenter de traiter le cancer. Sans compter des paiements, en fonction des étapes du développement, pouvant atteindre 1,025 milliard de dollars et des redevances à deux chiffres sur les ventes. Pas mal, pour une société de 99 salariés qui ne réalisait que 7,6 millions d’euros de chiffre d'affaires l’an dernier et essuyait encore 19,6 millions de pertes !

Le potentiel de l’immunothérapie contre le cancer

Son coup de génie : avoir su se lancer à temps sur le marché de l’immunothérapie. Cette approche, qui cible le système immunitaire pour tuer les cellules malades, est en train de s’imposer comme une innovation thérapeutique majeure, notamment pour combattre le cancer. "Les combinaisons en immuno-oncologie ont le potentiel d'être l'une des voies de traitement les plus efficaces pour traiter le cancer", assure ainsi Pascal Soriot, le Français qui dirige AstraZeneca. Selon certains experts, le marché mondial de l’immuno-oncologie pourrait même atteindre 33 milliards de dollars à l'horizon 2022.

Novo Nordisk devenu actionnaire

Fondée en 1999 par six immunologistes et introduite en Bourse en 2006, Innate Pharma avait initialement pris un autre chemin en développant un produit ciblant l'activation, par des petites molécules, de lymphocytes tueurs pour lutter contre le lymphome folliculaire et l'hépatite virale. N’ayant pas trouvé de partenaire chez les big pharmas, elle s’est recentrée il y a quelques années sur le développement d'anticorps monoclonaux aux propriétés immunomodulatrices pour lutter contre le cancer et les maladies inflammatoires, un segment jugé plus prometteur. Banco ! Le géant danois Novo Nordisk possède désormais 11% du capital de la biotech française, tandis que les partenariats avec les plus grands se sont enchaînés : l’américain Bristol-Myers Squibb en 2011, le leader français Sanofi le 16 avril dernier et, désormais, AstraZeneca.

"Ce partenariat clé avec un des leaders en immuno-oncologie marque clairement une phase de transformation pour Innate", estime le courtier Gilbert Dupont, qui y voit un accord "encore plus lucratif qu'anticipé". Il assurer à la biotech un développement "plus large et sans doute plus rapide que ce que nous aurions pu faire avec nos propres moyens", a reconnu Catherine Moukheibir, la responsable financière d'Innate Pharma, lors d'une conférence téléphonique. Ne reste plus qu’à mener à bien le développement de son produit, encore en phase 2 d’essais cliniques, l’avant dernière phase de tests sur l’homme avant une potentielle autorisation de mise sur le marché.

Gaëlle Fleitour

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS